Vendée Globe : le jeu des bonifications a tout changé pour Yannick Bestaven

Vendée Globe : le jeu des bonifications a tout changé pour Yannick Bestaven
Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

DÉNOUEMENT - Jusqu'au dernier jour, le Vendée Globe aura été indécis. C'est finalement Yannick Bestaven qui l'a emporté malgré sa troisième place. Le skipper de Maître Coq IV a bénéficié de compensations pour avoir participé au sauvetage de Kevin Escoffier. De quoi faire la différence et chambouler le classement final.

C'est un emballage final sans équivalent dans l'histoire du Vendée Globe. En 2017, Armel Le Cléac'h avait survolé l'épreuve en un temps record de 74 jours. Une victoire qu'aucun de ses poursuivants n'avait vraiment pu lui contester. Quatre ans plus tard, l'incertitude l'a longtemps emporté sur l'évidence sur cette 9e édition. Bien malin celui qui aurait pu prédire, avec certitude, le nom du gagnant aux Sables-d'Olonne. Après 80 jours en mer, cinq skippeurs jouaient encore la victoire mercredi 27 janvier. Et le premier concurrent à couper la ligne, Charlie Dalin (Apivia) à 20h35, n'est finalement pas le vainqueur. 

Cette bataille navale à cinq a trouvé son dénouement sur tapis vert, avec les heures de compensation allouées par le jury de la course. Yannick Bestaven (Maître Coq IV) a franchi jeudi 28 janvier à 4h19 la ligne d'arrivée en troisième position, après Charlie Dalin (Apivia) et Louis Burton (Bureau Vallée 2). Mais il a été déclaré vainqueur, grâce (ou à cause, c'est selon) aux 10 heures et 15 minutes de bonifications pour sa participation aux opérations de sauvetage de Kevin Escoffier (PRB), le 30 novembre dernier. Le marin d'eau salée de 48 ans s'était dérouté, à l'instar de Boris Herrmann (Seaexplorer - Yachtclub Monaco) et Jean Le Cam (Yes we Cam !), afin de venir en aide à son compagnon, naufragé dans l'océan Indien.

Toute l'info sur

Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

Passé le premier sur la ligne, Charlie Dalin a été suivi de Louis Burton environ quatre heures plus tard. Insuffisant toutefois pour lever les bras au ciel. Pointé à la 5e position, Yannick Bestaven, qui a animé la tête de la flotte pendant 17 jours en passant le cap Horn en tête, est resté à bonne distance du duo jusqu'au bout. Le Malouin, annoncé à l'arrivée avec plus de huit heures de retard sur le premier concurrent, a accéléré sur la fin pour boucler son tour du monde en solitaire 7 heures, 43 minutes et 59 secondes après le skipper d'Apivia. Sa gratification en temps lui permet de coiffer ses adversaires au poteau. 

Prétendant à la victoire jusqu'aux dernières heures, Boris Herrmann a vécu un final moins heureux. Alors qu'il naviguait, mercredi soir, à 90 milles devant les Sables-d'Olonne, l'Allemand de 39 ans a heurté un bateau de pêche, subissant d'importants dégâts sur le foil tribord. Le bizuth, proche de Greta Thunberg et engagé pour la protection des fonds marins, avait pourtant, lui aussi, un joker dans sa manche. 

Fort de ses six heures de bonifications pour sa participation au sauvetage de Kevin Escoffier, le skipper Seaexplorer - Yachtclub Monaco aurait pu devenir le premier étranger à remporter la mythique course en solitaire, en arrivant avant 2h36 du matin. Il ne sera finalement même pas sur le podium. "Le Vendée Globe est ce qu'il est, il nous réserve souvent des surprises", nous confiait Armel Le Cléac'h, vainqueur de la course en 2017, qu'il a bouclée en un temps record 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. Attendu à quai en fin de matinée, Boris Herrmann se consolera avec un Top 5 a minima.

Poscast : Clarisse Crémer, seule au milieu des océans

Écoutez cet épisode et abonnez-vous via votre plateforme d'écoute préférée :

- Sur APPLE PODCAST

- Sur DEEZER

- Sur SPOTIFY

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Paris : Anne Hidalgo opposée à un confinement le week-end, une mesure "inhumaine"

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Gérald Darmanin témoigne de son "soutien amical" à Nicolas Sarkozy

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter