Venezuela : des footballeuses de l'équipe féminine dénoncent les abus sexuels d'un ex-sélectionneur

Venezuela : des footballeuses de l'équipe féminine dénoncent les abus sexuels d'un ex-sélectionneur

AGRESSIONS - Des joueuses de la sélection vénézuélienne, dont la star du football féminin Deyna Castellanos, ont dénoncé dans un texte diffusé sur les réseaux sociaux les abus sexuels de leur ancien sélectionneur, le Panaméen Kenneth Zsemerata.

"Nous avons décidé de rompre le silence pour éviter que les situations d'abus et harcèlement physiques, psychologiques et sexuels commis par l'entraîneur de football Kenneth Zseremetra ne fassent d'autres victimes". Dans un texte, 24 joueuses de l'équipe féminine de football du Venezuela ont dénoncé les agissements de l'ancien sélectionneur Panaméen, Kenneth Zsemerata. 

Signataire du texte, c'est la joueuse de la sélection Deyna Castellanos, attaquante de l'Atletico Madrid et qui figurait parmi les trois meilleures joueuses au monde en 2017, qui l'a diffusé sur les réseaux sociaux.

Des abus sexuels qui remontent à 2014

Qualifiant le sélectionneur de "monstre", le texte raconte ainsi qu'en 2020, "une de nos coéquipières nous a confessé qu'elle avait été abusée sexuellement depuis l'âge de 14 ans". L'identité de la victime n'est pas précisé. Les faits remonteraient à 2014.

"Après les révélations, différentes coéquipières ont évoqué des expériences de harcèlement, des questions et invitations anormales, des chantages pour rester dans la sélection, des demandes de cadeaux hors de contexte, massages et autres...", précisent les joueuses. 

Invoquant "des traumatismes et blessures mentales", les joueuses soulignent que certaines de ces situations étaient "soutenues par des membres de l'encadrement". "Nous demandons à toutes les personnes pertinentes - Fifa, confédérations, fédérations et ligues - de ne plus permettre que cet 'entraîneur' poursuive sa vie dans le football féminin", concluent-elles. 

View this post on Instagram

Une publication partagée par Deyna Castellanos (@deynacastellanos)

Le Panaméen Kenneth Zseremeta avait dirigé plusieurs sélections nationales vénézuéliennes de 2008 à 2017, gagnant deux fois le titre sud-américain des moins de 17 ans et qualifiant trois fois cette catégorie d'âge pour les Mondiaux, avec deux places de demi-finalistes en 2013 et 2016.

Il avait été licencié en 2017 après avoir dénoncé la "grave malnutrition" de ses joueuses, qu'il qualifiait "d’héroïnes" alors que le Venezuela était confronté à une pénurie alimentaire à la suite d'une crise économique et financière. Il avait alors reçu le soutien des joueuses, qui indiquent aujourd'hui qu'elles étaient victimes de "manipulation" sous sa coupe. Après son départ du Venezuela, Zseremeta a notamment travaillé en République dominicaine et au Panama. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

VIDÉO - Covid-19 : le nombre de contaminations explose en Russie, où un millier de morts sont décomptés chaque jour

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.