VI Nations : défait sur le fil par l'Ecosse, le XV de France laisse échapper le titre

VI Nations : défait sur le fil par l'Ecosse, le XV de France laisse échapper le titre

OCCASION MANQUÉE - Malgré une domination globale, le XV de France a cédé dans les derniers instants face à l'Ecosse ce vendredi soir (23-27), alors qu'une victoire leur tendait les bras.

Pour ce 98e France-Ecosse de l’histoire, la "finale" du Tournoi des VI Nations, le XV de France devait inscrire au moins six essais et terminer la rencontre avec un écart d'au moins 20 points pour ravir le trophée au pays de Galles et soulever le trophée pour la première fois depuis 2010. Ils ont essayé, en vain. Malgré une ouverture du score rapide à la 9e minute de jeu sur une pénalité de Romain N’Tamack, les Bleus ont effectué un début de match crispé, faisant face à des Ecossais plus entreprenants et conquérants.

Toute l'info sur

Le XV de France au Tournoi des Six Nations

Une domination vaine

Ainsi, le premier essai sera à mettre à l’actif des Ecossais par l’intermédiaire de Duhan van der Merwe. Un essai transformé à la quinzième minute par Finn Russell, qui aggravera la marque sur une pénalité à la 19e minute. Mais après une entame poussive, les hommes de Fabien Galthié vont relever la tête dès la 25e minute, avec une mêlée décisive qui va dessiner une future domination territoriale.

Dix minutes plus tard, à la 36e minute, Brice Dulin va s’offrir son neuvième essai en sélection pour prendre la tête de la rencontre cinq minutes avant la pause. Un essai transformé par Romain N’Tamack permettant aux Bleus de porter le score à 13-10 en leur faveur avant le retour aux vestiaires. Dès la reprise, les intentions des Bleus vont être identiques avec un deuxième essai français d’emblée signé Damian Penaud, sur un beau travail de Vakatawa.

Lire aussi

Moins de dix minutes plus tard, le XV du Chardon va réduire l’écart par une pénalité réussie par Finn Russell à la 53e minute. A l’heure de jeu, les Ecossais vont prendre l’avantage avec un essai de David Cherry, transformé par Finn Russell (18-20). Mais la réaction d’orgueil des Bleus ne va pas tarder six minutes plus tard avec un essai de Swan Rebbadj pour sa première titularisation en Bleu, au bout d’une belle conquête (23-20).

Dans le dernier quart d’heure, les Bleus vont tout faire pour empocher la victoire et inscrire le plus d'essais possibles, alors que les Ecossais ont du finir le match à quatorze après l'expulsion de Finn Russell à la 71e minute. Malgré une domination territoriale, les Bleus vont céder dans les derniers instants sur un essai de Van der Merwe, transformé par Hastings.

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Lire et commenter