Victorieux au bout de la nuit, Federer va-t-il déjà quitter Roland-Garros ?

Victorieux au bout de la nuit, Federer va-t-il déjà quitter Roland-Garros ?

TENNIS - Roger Federer est sorti victorieux d'un bras de fer de plus de trois heures et demie pour se hisser en huitièmes de finale de Roland-Garros. Mais sa blessure au genou pourrait compromettre la suite de sa compétition.

Un dernier match épique et puis s'en va ? Roger Federer est sorti victorieux samedi soir à Roland-Garros d'un bras de fer de plus de trois heures et demie avec l'Allemand Dominik Koepfer (59e) pour se hisser en huitièmes de finale. Reste à savoir si le Suisse pourra jouer. En cause : sa blessure au genou.

Pour son premier Grand Chelem depuis seize mois, le joueur bientôt âgé de 39 ans a bataillé jusqu'à 00h45 pour s'imposer 7-6 (7/5), 6-7 (3/7), 7-6 (7/4), 7-5. "C'était un match complètement à part. Ma première night session à Roland-Garros, devant... personne", a-t-il raconté un peu plus tôt. "Mais j'adore le tennis, j'aime jouer."

"On est sur le bon chemin"

"J'ai bien commencé, je me suis bien senti, j'aurais pu prendre le dessus plus franchement, mais il s'est bien battu, il m'a posé plein de difficultés. Ca fait plaisir d'avoir trouvé la solution", a-t-il reconnu en conférence de presse.

"J'espère me sentir bien les prochains jours et les prochaines semaines. Après un match comme ça, ce n'est jamais évident mais, en tout cas, ça me prouve qu'on est sur le bon chemin depuis ces derniers mois", a ajouté celui qui a subi une double opération du genou droit en 2020. Une opération qui pourrait remettre en cause la suite de son parcours à Paris. Mais aussi et surtout Wimbledon, prévu en août, qui est son objectif prioritaire.

Lire aussi

"Je dois décider si je continue à jouer ou non"

Ainsi, le Suisse aux vingt trophées en Grand Chelem "ne sai(t) pas" s'il se présentera ou non de l'autre côté du filet lundi. "Je dois décider si je continue à jouer ou non. N'est-ce pas trop risqué de continuer à tirer (sur son genou), n'est-ce pas le bon moment pour se reposer ?", s'est-il interrogé en conférence de presse.

"C'est un match très important pour moi. Clairement, je n'ai pas fait d'entraînement de 3h35, on a poussé autant que possible dans la mesure de ce que l'on estimait raisonnable. C'est donc un énorme pas en avant aujourd'hui. Je ne m'attendais pas à être capable de gagner trois matchs ici, surtout que cette victoire (contre Koepfer) confirme en quelque sorte ma bonne performance contre Cilic (au 2e tour, ndlr) dans des circonstances complètement différentes ce soir. Donc je suis très heureux", a-t-il ajouté.

Federer, ex-N.1 mondial aujourd'hui 8e, affrontera l'Italien Matteo Berrettini pour une place en quarts de finale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Même infraction, même sanction" : après la gifle d'Emmanuel Macron, les policiers montent au créneau

Variant Delta : "épée de Damoclès" au-dessus de l’embellie sanitaire en France

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Euro : le calendrier détaillé des retransmissions TV de tous les matchs

Covid-19 : ce que l'on sait du cluster de variant Delta détecté à Strasbourg

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.