Au cœur du Vendée Globe : dans l'océan indien, "la mer est vraiment grosse"

Au cœur du Vendée Globe : dans l'océan indien, "la mer est vraiment grosse"

A l'issue de la journée de jeudi sur le Vendée Globe, certains navigateurs partagent leur expérience sur l'océan indien où les éléments sont déchaînés.

Dans le groupe de tête, Damien Seguin, à bord de son Apicil, décrit l'ambiance Grand Sud : "La mer est vraiment très grosse. On voit derrière, ça monte bien, ça déferle en haut des vagues. Quand le bateau accélère, il accélère. Il y a quasiment 30 noeuds".

Toute l'info sur

Opérations Spéciales

Louis Burton, ravit de sa place, nous offre les images d'un Sud un peu différents, avec un peu de soleil mais tout aussi violent. Il nous confie : "On est content d'être deuxième. Pourvu que ça dure. Pour l'instant, on est à 100%".

La détresse de Sam Davies est violente, après avoir heurté un ofni. La navigatrice britannique fait route au Nord pour trouver une météo plus clémente. Voie d'eau à bord, sa quille a visiblement souffert. Elle nous rassure : "C'est pas terrible! Heureusement, j'ai une super équipe qui est en train de me rassurer énormément. Parce qu'il faut que j'arriverai à mettre le bateau à l'abri, en sécurité."

A l'issue de cette vingt-cinquième journée, voici le classement :

1- Charlie Dalin (FRA/Apivia)

2- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée)

3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut)

4- Damien Seguin (FRA/Apicil)

5- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ)

Chaque jour, LCI vous fait revivre les dernières 24 heures de la neuvième édition du Vendée Globe. Ce journal de bord est à retrouver du lundi au samedi, à 00h05, sur le canal 26. Un portrait de skipper sera en outre diffusé le dimanche à la même heure.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Didier Raoult a-t-il reconnu s'être trompé sur l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 ?

Lire et commenter