VIDÉO - Boxe : "couché" en 5 secondes, le KO le plus rapide de l'histoire

VIDÉO - Boxe : "couché" en 5 secondes, le KO le plus rapide de l'histoire

SUPERSONIQUE - Le Sud-Africain Zolani Tete a conservé son titre de champion WBO des poids coq, samedi à Belfast, en mettant KO après seulement cinq secondes de combat son compatriote Siboniso Gonya. Le boxeur de 29 ans a "couché" son adversaire d'un crochet du droit, le KO le plus rapide de l'histoire d'un championnat du monde.

Il n'aura fallu que cinq petites secondes à Zolani Tete pour rester sur le toit du monde dans la catégorie poids-coq. Samedi à la SSE Arena de Belfast, en Irlande du Nord, le Sud-Africain a "éteint la lumière" de son adversaire et compatriote Siboniso Gonya, le mettant K.O. d'un court crochet du droit alors que le combat venait tout juste de débuter. Le boxeur de 29 ans, qui compte un palmarès de 26 victoires et 3 défaites et est invaincu depuis 2012, n'a reçu aucun coup de la part de son opposant, ce dernier recevant la sentence et restant allongé plusieurs longues minutes sur le dos les bras écartés, entouré du staff médical.

Au bout de cinq minutes, Gonya, 25 ans, 11 victoires et 2 défaites à son actif, a tenté de se relever, non sans difficultés, incitant le personnel médical à le laisser récupérer. Le tout sous l'oeil inquiet de Zolani Tete, qui n'osait pas célébrer son titre de champion du monde WBO en catégorie poids-coq, qu'il a brillamment défendu ce samedi. Si Tete a "couché" son adversaire après à peine cinq secondes de combat, l'arbitre a officiellement mis fin au match 6 secondes plus tard, voyant Gonya étendu sur le sol.

Lire aussi

Le K.O. le plus rapide de l'histoire pour un titre mondial

Avec ce titre conservé en à peine 11 secondes de combat officiel, Zolani Tete entre dans l'histoire en réalisant le K.O. le plus rapide de l'histoire dans un match comptant pour un championnat du monde. Le précédent record était détenu par l'ancien champion WBO en catégorie super-coq, le Porto-Ricain Daniel Jimenez, qui s'était débarrassé de l'Autrichien Harald Geier en seulement 17 secondes, le 3 septembre 1994.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 500.000 participants à travers la France, selon les organisateurs

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter