Championnats du monde de natation : médaillé d'or du 50m dos, Camille Lacourt tire sa révérence au sommet

DirectLCI
COLOSSE – Pour la dernière course de sa carrière, Camille Lacourt a remporté ce dimanche la finale du 50m dos lors des Championnats du monde de natation de Budapest. Il s’agit du cinquième titre mondial pour le Français, le troisième dans son épreuve fétiche.

Des adieux au zénith. Pour la dernière course de sa carrière, Camille Lacourt, 32 ans, a remporté ce dimanche la finale du 50 m dos lors des Championnats du monde de natation de Budapest (Hongrie), là même où il avait remporté ses premiers titres européens en 2010. Après avoir signé la meilleure performance mondiale de l’année en demi-finales (24 s 30), le nageur français natif de Narbonne tire sa révérence de la plus belle des manières avec un cinquième titre mondial, le troisième dans son épreuve fétiche (il avait aussi obtenu la médaille d’or du 100 m dos en 2011 et celle du relais 4 x 100 m quatre nages en 2013). 


"Je suis vraiment très content et ravi de finir là-dessus", a lâché, tout heureux, le néo-retraité au micro de nos confrères de France Télévisions.  Content et ravi, Lacourt a de quoi l'être. Au terme d'une ligne droite parfaitement maîtrisée, le Tricolore (24 s 35) a fini par dominer ses adversaires de la tête et des épaules en s'imposant devant le Japonais Junya Koga (24 s 51) et l'Américain Matthew Grevers (24 s 56). Quatrième, Jérémy Stravius, qui fut co-champion du monde du 100 m dos avec Camille Lacourt en 2011, manque quant à lui le podium pour cinq petits centièmes de secondes (24 s 61). 

"Je savais que ça allait se jouer dans le premier 25 [m], il n'y avait pas d'émotions particulières, mais il fallait que je fasse ce que je sais faire, que je reste concentré", a encore expliqué Camille Lacourt au micro de Canal+ Sport. "Je ne voulais pas me rater sur ma dernière, donc, il y avait beaucoup de  concentration, un visage fermé, mais le coeur bat très vite lorsqu'on rentre dans un bassin comme cela." Jérémy Stravius s'est, lui, dit "très fier d'avoir pu concourir avec Camille pour sa dernière course".

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter