VIDÉO - Coupe de la Ligue : une minute d'applaudissements en hommage aux victimes des attentats de l'Aude

VIDÉO - Coupe de la Ligue : une minute d'applaudissements en hommage aux victimes des attentats de l'Aude

SOLIDAIRES - L'ensemble du Stade Matmut Atlantique à Bordeaux, où se tenait samedi soir la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et l'AS Monaco, a salué la mémoire du colonel Arnaud Beltrame, de Jean Mazières, Christian Medves et Hervé Sosna, tués la semaine dernière par Radouane Ladkim dans l'Aude.

Pas de cris. Pas de voix venues rompre le silence. Et pour cause : c'est par une minute d'applaudissements que la Ligue de football professionnel a choisi de saluer la mémoire des quatre victimes des attentats de Trèbes et Carcassonne. Samedi, juste avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de la Ligue, l'ensemble du Stade Matmut Atlantique à Bordeaux s'est joint à l'hommage au colonel Arnaud Beltrame, à Jean Mazières, Christian Medves et Hervé Sosna, tués la semaine dernière par Radouane Ladkim.

Toute l'info sur

Attentats dans l'Aude : quatre morts

Les joueurs du Paris Saint-Germain et de l'AS Monaco, finalistes samedi soir, ont évidemment participé à cette salve d'applaudissements depuis le rond central. En tribunes, le prince Albert II de Monaco, venu soutenir son équipe, a lui aussi participé à l'hommage. L'ensemble des pelouses de L1 et L2 ont eu une même pensée pour les victimes ce week-end. 

En vidéo

REPORTAGE - Trèbes : hommage aux victimes des attentats

Lire aussi

Arnaud Beltrame, ce gendarme de 44 ans, a succombé à ses blessures après avoir pris la place d'un otage dans le Super U de Trèbes. Il a été honoré mercredi lors d'un hommage national présidé par le président Emmanuel Macron aux Invalides. Une dernière journée d'hommages s'est tenue jeudi à Trèbes et Carcassonne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas ce dimanche

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Valérie Pécresse juge inéluctables de nouvelles restrictions en Ile-de-France

Lire et commenter