VIDÉO - Ronaldo suspendu 5 matches pour une poussette sur l'arbitre : les fans du Real déterrent une archive similaire de Messi

SPORT

FRONDE - La suspension de Cristiano Ronaldo fait réagir. Alors que "CR7" a écopé lundi de cinq matches de suspension pour une poussette sur l'arbitre, lors du match aller de Supercoupe d'Espagne face au Barça (3-1), les supporters du Real dénoncent un geste similaire de Messi en 2009... pour lequel il n'avait pas été sanctionné.

Depuis dimanche, toute la presse en parle. Rentré en cours de jeu au Camp Nou, lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne face au Barça (3-1), Cristiano Ronaldo a vécu deux minutes "montagnes russes". Le Portugais a d'abord donner l'avantage à son équipe d'une frappe enroulée surpuissante dans la lucarne opposée, avant d'être exclu dans la foulée après avoir reçu un deuxième jaune pour simulation.

Mais le geste qui a été largement commenté pendant et après cette rencontre, c'est surtout la petite poussette de "CR7" sur l'arbitre, M. Burgos Bengoetxea, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous.  

Lire aussi

Cristiano Ronaldo suspendu cinq matches

Lundi, Cristiano Ronaldo a en effet été suspendu pour cinq matches par le Comité de discipline de la Fédération espagnole de football (RFEF). Un match de suspension pour le carton rouge reçu et quatre autres de plus pour avoir bousculé l'homme en jaune, qui a mentionné l'incident dans son rapport. Absent pour le retour face à Barcelone, puis contre le Deportivo, Valence, Levante et la Real Sociedad, le quadruple Ballon d'Or ne fera son retour sur les terrains que le 20 septembre, face au Betis. Déjà exclu six fois depuis son transfert au Real Madrid en 2009, dix au total au cours de sa carrière, le joueur risquait une suspension maximale de douze matches. 

Mais plus que la sanction, dont le Real compte faire appel, c'est "l'injustice" qui ne passe pas du côté de Madrid. Les supporters de la Casa Blanca, en colère, ont ressorti une action semblable impliquant Lionel Messi, en 2009, lors du fameux Clasico perdu 6-2 par les Madrilènes au Bernabeu (voir le tweet ci-dessus). À l'époque des faits, l'Argentin avait ainsi poussé Alberto Undiano Mallenco en plein match, mais était resté impuni. L'arbitre n'avait en effet pas consigné ce geste dans son rapport de fin match. Un deux poids, deux mesures qui a le don de faire enrager les fans du Real, qui promettent l'enfer à Messi au match retour, prévu ce mercredi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter