Déceptions en série aux JO : "Ce n'est pas la plus chouette des matinées", concède Roxana Maracineanu

Déceptions en série aux JO : "Ce n'est pas la plus chouette des matinées", concède Roxana Maracineanu

DÉSILLUSION - Dans la nuit de jeudi à vendredi, les athlètes français ont déçu. Alors que plusieurs athlètes pouvaient espérer une médaille, à l'image de Teddy Riner, tous ont échoué. La ministre déléguée en charge des Sports, Roxana Maracineanu, est revenue sur cette débâcle ce vendredi sur LCI.

Pour la délégation française à Tokyo, la nuit a été cauchemardesque. Ni Teddy Riner, qui visait une troisième médaille d'or olympique de sa carrière, ni les coureurs de BMX, ni les épéistes ne sont parvenus à décrocher un titre olympique. Pour le moment, la France se place en 9e position du classement olympique, avec 11 médailles, loin derrière le trio Chine-Japon-USA, en tête des récompenses. Ce vendredi sur LCI, la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu, est revenue sur ces désillusions en série.

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

Il y avait des chances de médailles que l'on n'a pas su saisir.- Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports

"Ce n'est pas la plus chouette des matinées", a-t-elle commenté. "Il y a eu cette grande déception avec Teddy Riner et puis il y a eu aussi d'autres athlètes français qualifiés en finale sur lesquels on comptait dans le classement des médailles, mais surtout pour qui on souhaitait qu'ils réussissent leur défi olympique."

Pour autant, la ministre ne désespère pas quant aux performances qui pourraient être réalisées ce vendredi et dans les jours prochains. "Il y avait des chances de médailles que l'on n'a pas su saisir, mais les jours précédents, il y en a d'autres qui n'étaient pas attendues de la part d'athlètes nouveaux", a également tenu à souligner Roxana Maracineanu, qui préfère attendre la fin des Jeux pour dresser le bilan.

Sur une carrière aussi longue, ce n'est pas évident de garder sa motivation intacte- Roxana Maracineanu à propos de Teddy Riner

Concernant Teddy Riner, la ministre déléguée chargée des Sports s'est montrée compréhensive, rappelant sa blessure au ligament droit du genou, dévoilée jeudi dernier dans un documentaire diffusé sur France TV, ainsi que la naissance de sa fille en 2018. "Sur une carrière aussi longue, ce n'est pas évident de garder sa motivation intacte", assure-t-elle. Roxana Maracineanu espère malgré tout que le judoka se mobilise pleinement pour espérer décrocher une médaille de bronze, ce vendredi.

"J'aimerais lui dire que c'est vrai qu'on est toujours déçu d'avoir, aux Jeux Olympiques, une médaille d'argent ou de bronze, surtout lorsqu'on était en position d'avoir l'or, mais qu'avec le recul on mesure aussi l'importance de ces médailles. Et il faut aller chercher le bronze", l'a-t-elle encouragée sur LCI, indiquant ne pas avoir encore pu lui parler au téléphone.

Lire aussi

Titré à Londres puis à Rio, Teddy Riner a été renversé dans la nuit de jeudi à vendredi par le Russe Tamerlan Bashaev, numéro 1 mondial chez les plus de 100 kg, dès les quarts de finale. "Big Tedd" l'avait pourtant déjà battu à quatre reprises, lors de précédents combats.

Les épéistes français, emmenés par le tout nouveau champion olympique Romain Cannone, n'étaient qu'à une touche de la qualification en demi-finales de l'épée par équipes. Yannick Borel, 6e mondial, s'est malgré tout fait rattraper par l'agilité du japonais Koki Kano. L'équipe française, triple championne olympique en titre, était jusque-là demeurée invaincue depuis la finale des JO de Sydney en 2000.

Les trois coureurs français de BMX en compétition représentaient autant de chances en médailles. Pourtant, aucun d'eux n'a brillé lors de la finale. Sylvain André et Romain Mahieu ont vu leurs rêves s'envoler dès les premières secondes en raison d'un mauvais départ.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La fin du masque obligatoire au collège envisageable "en octobre-novembre", annonce Blanquer

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

Eric Zemmour poursuit "Paris Match" après la publication de photos avec sa conseillère

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.