VIDÉO - Après plusieurs boycotts, la Fédération américaine de football exige de ses joueurs le respect de l'hymne national

SPORT
DirectLCI
RESPECT- La Fédération américaine de football a dévoilé ce samedi un nouvel article de son règlement intérieur obligeant les internationaux à respecter l'hymne américain, boycotté la saison dernière par de nombreux sportifs. Une manière de protester contre les bavures policières visant la communauté noire.

"Toutes les personnes représentant la Fédération américaine lors d'un match, doivent être debout et écouter respectueusement l'hymne américain". Le message de l’US Soccer, fédération états-unienne de football, dévoilé peu avant le coup d'envoi d’un tournoi amical, a le mérite d’être clair. Aucune sanction n'a toutefois été annoncée.


La mesure fait écho à une vague de protestation parmi plusieurs sportifs contre les bavures policières visant la communauté noire. L'internationale Megan Rapinoe, sacrée championne olympique en 2012 et championne du monde en 2015, avait boycotté à plusieurs reprises l'hymne américain en posant un genou à terre avant les différentes rencontres. 

Colin Kaepernick, le rebelle du foot US

Cette fronde a été initiée par Colin Kaepernick, quarterback des San Francisco 49ers. Son attitude a fait tache d'huile au sein de la ligue de football américain et dans tous les niveaux, dans les Championnats lycéens et universitaires notamment. 


Depuis, le mouvement s’est essoufflé et le joueur, qui a reçu des menaces de mort, a indiqué qu'il devrait cesser son mouvement dès la reprise du championnat en septembre prochain. Colin Kaepernick qui vient de négocier une clause échappatoire à son contrat avec son club. Autrement dit, c'est un joueur autonome.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter