Euro : les Français prêts à entrer en jeu !

Euro : les Français prêts à entrer en jeu !

GROUPE F - La France affronte l'Allemagne mardi soir à Munich (21H) pour ses débuts dans l'Euro. A J-1, les Français sont impatients de soutenir leur équipe. Et n'hésitent pas à miser sur leurs favoris.

C'est une façon de mettre encore un peu plus de piquant à l'approche d'une compétition. Comme plus de 900.000 autres utilisateurs, ces collègues font des pronostics pour chaque match de l'Euro sur l'application MonPetitProno. "Je trouve ça très drôle, on s'amuse. Je ne suis pas forcément fan de foot, mais là du coup, j'y prends goût", nous raconte celle qui a découvert le frisson des paris entre collègues. Tous louent "l'émulation" et "la bonne ambiance" qu'une pique ou deux ne vient pas contrarier. 

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Pour se sentir encore plus dans l'ambiance, certains n'ont pas hésité à dévaliser ce magasin d'accessoires. "Depuis presque deux semaines, on vend de la décoration pour des entreprises ou tout simplement pour des particuliers qui viennent souvent le jour-même en fonction des matchs".

Lire aussi

Si la compétition a officiellement débuté le 11 juin dernier à Rome, l'engouement autour de la compétition monte alors que s'approche le coup d'envoi. C'est à 21H, sur la pelouse de l'Allianz Arenade Munich. Mais dans le bar où nous sommes allés, il est déjà impossible de réserver. Pour pouvoir s'asseoir, il faudra arriver tôt. "Même si la France joue à 21H, dès 16H, on sera au complet", prévient le responsable. Même si le couvre-feu est à 23h, tous espèrent une victoire contre l'Allemagne pour une belle entrée dans la compétition.

Découvrez le podcast 'Le Club Margotton'

Retrouvez le podcast sur votre plateforme d'écoute préférée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

EN DIRECT - Covid-19 : 59 décès en 24 heures, 1656 patients toujours en soins critiques

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Crise des sous-marins : la surprenante lettre envoyée par l'Australie à la France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.