Championnats d'Europe de natation : les nageuses françaises en or

DirectLCI
COCORICO - Et de deux médailles d'or ! Les nageuses Françaises ont ouvert ce vendredi les Championnats d'Europe de natation à Glasgow avec l'or au cou. Fantine Lesaffre a battu son propre record au 400 mètres 4 nages, et les 4 relayeuses ont décroché la première place au 4 fois 100 mètres. Une victoire porteuse d'espoirs pour la natation française.

La natation féminine tricolore n'était pas montée sur un podium depuis... 2016 ! Et elle n'avait plus obtenu de médaille d'or depuis le sacre olympique de Camille Muffat sur 400 mètres en 2012 à Londres. Vendredi 3 août, 5 nageuses signent la revanche des Françaises le jour de l'ouverture des championnats d'Europe à Glasgow.


Fantine Lesaffre remporte le titre de championne d'Europe au 400 mètres 4 nages, et bat son propre record. En 4 minutes 34 secondes 17, la nageuse améliore même le record de France de près de deux secondes. Les relayeuses Marie Wattel, Charlotte Bonnet, Margaux Fabre et Béryl Gastaldello lui emboîtent le pas, et décrochent l'or au relais 400 mètres. 

Carton plein pour les Bleues

"Depuis Copenhague, je suis là je suis présente", se réjouissait vendredi Fantine Lesaffre. En équipe de France depuis 2014, la nageuse française de 23 ans remporte son premier gros titre en décembre 2017 à Copenhague, et devient championne d'Europe en 400 mètres 4 nages, en petit bassin. A Glasgow elle réaffirme sa performance en grand bassin. Ce sacre, elle l'attribue à sa progression. "J'ai été patiente, j'ai progressé petit à petit", explique-t-elle à l'AFP. 


"On s'est répété que la médaille ne pouvait pas nous échapper", avançait de son côté Charlotte Bonnet, médaille d'or au cou. Avec ses trois coéquipières, elles se sont imposées aux 4 fois 100 mètres en 3 min 34 sec 65 face aux Néerlandaises et aux Danoises. "D'habitude, on galérait à entrer en finale", ajoute-t-elle. 

Aujourd'hui c'est plus les filles qui sont là pour la relèveCharlotte Bonnet, championne d'Europe au relais 4 fois 100 mètres

"On comptait beaucoup sur les garçons et aujourd'hui, c'est plus les filles qui sont là pour la relève et ça fait vraiment plaisir", exulte Charlotte Bonnet. "Ça prouve qu'on est en belle progression. Ça promet pour l'année prochaine et pour dans deux ans", en vue des JO 2020 à Tokyo.


De son côté, avec son nouveau record, Fantine Lesaffre a de bons espoirs pour les compétitions à venir. "A 4 min 34 sec, je vais pouvoir commencer à me démarquer l'an prochain aux Mondiaux, peut-être accéder à une finale olympique dans deux ans", projette-t-elle. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter