VIDÉO - "Il ferait mieux de baisser d'un ton" : entre Patrice Evra et Christophe Dugarry, ça chauffe encore un peu plus

SPORT

CLASH – Patrice Evra s’en était pris verbalement, samedi, à Christophe Dugarry. L’intéressé lui répond ce lundi. Âmes sensibles s’abstenir.

Pour un peu, on aurait pu croire que Patrice Evra n’est pas rancunier. Le latéral gauche de 35 ans, débarqué à l’OM en janvier, a en effet profité, samedi, d’un entretien accordé à SFR Sport pour faire officiellement la paix avec William Gallas, son intervieweur pour l’occasion, avec lequel il était resté en froid depuis leur passage commun en équipe de France. Mais le facétieux "Tonton Pat" n’a pas pu résister. Dans la foulée, il s’en est pris à un autre ancien joueur devenu consultant de la chaîne, Christophe Dugarry : « "Tu travailles avec Duarig ? Je veux pas dire son vrai nom, mais tu sais de qui je parle... S'il a un problème avec moi, qu'il vienne à Marseille, on en discute, il n'y a pas de soucis. Moi je le respecte, champion du monde, champion d'Europe... Mais bon, je pense quand même que c'est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille."

La charge est violente : elle laisse entendre que la carrière de Christophe Dugarry doit beaucoup à son amitié avec Zinedine Zidane. L’ex-international ne pouvait pas en rester là. Sur RMC ce lundi, il a donc livré une réplique à la mesure de l’attaque : "Faute de nous faire rêver sur le terrain, Patrice Evra nous fait rire en dehors. Il ne nous a pas montré grand-chose depuis qu'il est à l'OM. Il nous a fait une nouvelle performance médiocre dimanche (contre Caen, ndlr). C'est plus facile d'insulter les consultants, les journalistes ou les anciens joueurs que d'être performant sur le terrain. Personne n'est dupe sur ce joueur qui devient pathétique en finissant sa carrière."

Cela aurait pu suffire. Mais non, Christophe Dugarry, qui avait soigneusement préparé sa réponse par écrit, est même allé encore plus loin ensuite : "C’est Patrice Evra l’OM Champions Project ? Un vice-capitaine dépassé sur le terrain et incapable de garder son sang-froid quand on le critique ? Moi j’ai eu la chance de connaître de vrais leaders. Rappelons que ce grand garçon, c'est le leader qui a refusé de descendre du bus à Knysna. Rien que pour ce moment où il a humilié le peuple français, il ferait mieux de baisser d'un ton et de montrer peu plus d’humilité. Je crois que ça lui ferait du bien. S'il veut s'attaquer à moi, qu'il critique mes analyses, ma carrière. Cela ne me posera aucun problème. Mais manquer de respecter à Zizou ne masquera jamais sa qualité de jeu médiocre."

En vidéo

La réponse de Bixente Lizarazu aux propos de Patrice Evra dans Téléfoot

En vidéo

Exclu : Patrice Evra règle ses comptes dans Téléfoot

Le tableau de chasse de Patrice Evra

Rappelons au passage que Patrice Evra est un récidiviste. Dans une interview sur TF1 en octobre 2013, juste avant un crucial barrage retour contre l’Ukraine, le défenseur s’était ainsi déchaîné contre "Michel Fernandel" (Luis Fernandez) ou "Rolland Tournevis" (Rolland Courbis), égratignant aussi les "clochards" Bixente Lizarazu et Pierre Ménès. Sans oublier Lilian Thuram, qui avait eu le toupet de le critiquer en 2010, et au sujet duquel il a lâché : "Il ne suffit pas de se balader avec des livres sur l'esclavage, des lunettes et un chapeau pour devenir Malcom X !" Un sens de la formule qui, paradoxalement, pourrait lui ouvrir quelques portes dans les médias à la fin de sa carrière.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter