VIDÉO - "Je préfère te prévenir", l'hymne officieux de l'Euro raconté par son auteur

SPORT
DÉCOUVERTE - Vous ne pouvez pas y avoir échappé. "Je préfère te prévenir", parodie footballistique de Francis Cabrel, cartonne sur les réseaux sociaux. On a demandé à son interprète, Ugo Marchand, membre du collectif "Lolywood", de revenir sur la création du groupe, et sur la genèse de la cette vidéo qui a été vue plus d'un million et demi de fois. Retour sur un nouveau phénomène français.

"Juste pour faire rire les gens et s'éclater entre nous". Voici ce qui pousse, depuis octobre 2015, le collectif  "Lolywood"  à sévir sur YouTube. Si on vous parle d'eux aujourd'hui, c'est que ce groupe d'amis, qui compte déjà 550 000 abonnés, a frappé un grand coup cette semaine en publiant une parodie dédiée à l'Euro qui va commencer le 10 juin.

"Je préfère te prévenir", version hilarante de "Je l'aime à mourir" de Francis Cabrel, a cassé les Internet. Un authentique succès pour cette bande de pote formée à la fac, dix ans auparavant et toujours restée en contact malgré des chemins professionnels différents.

"On pensait qu'on serait un clip parmi tant d'autres sur l'Euro"

L'idée est née un soir d'avril, après l'élimination du PSG en quarts de finale de la Ligue des Champions face à Manchester City, nous raconte Ugo qui, avec Manu et Choopa, est un des membres fondateurs de la bande. "Ce soir-là j'étais dégoûté. Lorsque je suis rentré chez moi, ma copine m'a dit : 'Ce n’est pas grave c'est que du foot'... C'est là que j'ai eu l'idée". La vidéo, parodie de la vision du football par les hommes et les femmes, est un mélange de clichés établis.

Deux journées d'écriture, une de tournage (avec la collaboration de l'humoriste Laura Domenge, dans le rôle de la concubine), et dix jours de création auront été nécessaires pour obtenir le résultat final. En deux jours, leur vidéo a été vue par plus de 1,5 million de personnes, preuve que nous sommes finalement assez nombreux à nous nourrir de chips et de bières durant l'Euro, négligeant le temps d'un Euro nos conjointes par amour pour le sport-roi : "On ne s'attendait pas à ça. On pensait qu'on serait un clip parmi tant d'autres sur l'Euro". De quoi leur donner envie de remettre ça qu'à la condition que la France gagne. 

À LIRE AUSSI >> Guide pour vous aider à préparer un concours de pronostics pour l'Euro 2016

Lire et commenter