L'Argentine en deuil

L'Argentine en deuil

En lisant les titres de la presse et en regardant la télévision argentine, on a l'impression que la mort de Maradona est l'événement le plus important dans l'histoire du pays depuis au moins trente ans.

À Buenos Aires, la nouvelle est accueillie avec une profonde tristesse. Les Argentins perdent une idole qui a accompagné plusieurs générations et qui représentait, même pour les plus jeunes, l'excellence footballistique. Diego, comme ils l'appellent, était aussi surnommé Dios (Dieu), comme s'il avait été touché par un talent supérieur. Il s'agit aussi d'une figure controversée en raison de ses excès, mais tout cela, on lui pardonne, tellement il nous a fait vibrer disent les Argentins avec la voix qui se brise sous le coup de l'émotion. Lors de son hospitalisation en début de mois, ses fans voulaient croire au rétablissement de celui qui était revenu de tout. Dans ce pays qui palpite pour le football, Maradona était aussi le modèle de celui qui était parti de rien pour arriver au plus haut et qui prenait régulièrement la défense du peuple.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les soignants britanniques appellent au retour des restrictions face à la flambée des cas

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.