Jeux paralympiques : qu’est-ce que la boccia, ce sport comparable à la pétanque ?

Jeux paralympiques : qu’est-ce que la boccia, ce sport comparable à la pétanque ?

SPORT - Connaissez-vous la boccia, cette discipline d'adresse et de précision propre aux Jeux paralympiques ? Pour la première fois, une équipe de France sera présente à Tokyo.

Les jeux paralympiques débutent ce mardi 24 août. Parmi les sports dans lesquels les athlètes tenteront de décrocher une médaille se trouve notamment la boccia, comprenez "boule" en italien. On vous explique en quoi consiste ce sport propre aux Jeux paralympiques.

Pratiquée en fauteuil roulant par des athlètes dont le handicap atteint sévèrement les fonctions motrices, cette discipline d'adresse et de précision d'origine gréco-romaine, présente aux Jeux paralympiques depuis 1984, est un sport stratégique, tel un jeu d’échec où il faut chercher à avoir un coup d’avance. Elle tient également de la pétanque car il y a des balles et un "cochonnet", mais aussi du curling par le jeu de placement. 

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

Le but est, comme à la pétanque, de lancer ou de faire rouler ses balles au plus près de la boule blanche assimilée au cochonnet, appelée "jack". Les matchs se jouent en quatre manches, dans des compétitions en individuel, en double ou par équipes de trois au meilleur des quatre manches (sauf en cas d’égalité). Les joueurs, dont la position est fixe tout au long de la partie, disposent au début de chaque manche de six balles en cuir, dont la dureté peut varier. Toujours comme à la pétanque, c'est l'adversaire le plus éloigné du jack qui joue. Et les points sont comptabilisés quand toutes les balles ont été jouées, un pour chacune mieux placée que celles des concurrents.

Valentin, Brian et Agostina sont tous trois passionnés de ce sport. Contrairement à ses deux camarades, la jeune fille en situation de handicap moteur ne peut pas jeter ses balles elle-même. Elle utilise donc une rampe de lancement et donne ses consignes de jeu à Frédéric, son assistant. "Je lui demande de bien mettre la rampe, de gérer la hauteur pour moi, de mettre les balles et de les pousser", explique-t-elle à TF1 dans le reportage en tête de cet article. Frédéric n’a, quant à lui, pas le droit de regarder le terrain ni de parler. Tout se joue dans le regard. 

Lire aussi

Les épreuves de boccia débutent samedi à Tokyo. La France participe pour la première fois de son histoire aux jeux paralympiques dans cette discipline. Elle sera représentée par les Nordistes Samir Vanderbeken et Rodrigue Brenek ainsi que la Lorraine Sonia Heckel. Les deux Nordistes sont particulièrement admirés par Valentin, Brian et Agostina, qui jouent dans le même club qu'eux, l’Adapt, association qui accompagne les personnes en situation de handicap à Cambrai. "Ce sont des joueurs qui s’entraînent depuis déjà beaucoup de temps. C’est beaucoup d’années de labeur. J’espère qu’ils vont gagner", confie Valentin. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.