VIDÉO - Le superbe discours de Tony Parker sur les JO après France-Serbie

VIDÉO - Le superbe discours de Tony Parker sur les JO après France-Serbie

BASKET – Dans un discours émouvant adressé à l'attention de ses partenaires, juste après avoir acquis la médaille de bronze à l'Euro, Tony Parker a rappelé l'importance des Jeux olympiques 2016 et de l'énorme challenge qui attendait l'équipe de France à Rio.

L'équipe de France de basket est encore très loin du Brésil et des Jeux olympiques 2016 de Rio. Sa médaille de bronze acquise lors de l'Euro ne lui a pas permis d'obtenir son ticket direct pour la compétition, et sera dans l'obligation de passer par le tournoi de qualification olympique prévu du 5 au 11 juillet 2016. Pour autant, Tony Parker ne reste pas moins obnubilé pour ce qui devrait être son dernier challenge sous le maillot des Bleus.

"On est en commande, on va à Rio, on va chercher une médaille"

A peine le match pour la troisième place terminé, le meneur de jeu a tenu à merveille son rôle de leader au travers d'un discours mettant en avant la grandeur et la folie des Jeux olympiques. Si habitué au faste de la NBA, Parker livre un message fort en direction de ses coéquipiers au cours de cette scène captée par les caméras d'Intérieur Sport, l'émission de Canal +. "Moi j'ai gagné quatre titres NBA, mais les Jeux olympiques, c'est un truc de malade. C'est un des plus beaux événements sportifs au monde, c'est un truc de malade. Si on peut rester motivés, et qu'on est tous prêts l'année prochaine et qu'on peut jouer les Ricains en finale...", lance en préambule le joueur des San Antonio Spurs.

A LIRE AUSSI >> Parker : "Un joueur comme Noah, on ne lui dit pas non"

Après l'énorme désillusion connue face à l'Espagne en demi-finale de l'Euro devant les 27 000 spectateurs du stade Pierre-Mauroy, Parker compte évidemment se servir de cette cruelle défaite comme un levier de motivation en vue de l'importante échéance qui attend les joueurs de Vincent Collet. Et le boss des Bleus a déjà établi le scénario idéal de la finale des JO.

"Les Espagnols, je suis sûr qu'on va les jouer l'année prochaine, le destin, il est comme ça, remarque le légendaire numero 9. J'ai le sentiment qu'on va les jouer l'année prochaine et on pourra prendre notre revanche, il faudra qu'on soit prêts à ça. Ça va être tellement bon l'année prochaine si on va aux JO et qu'on va chercher cette médaille. On sera tous fiers de toute notre carrière en équipe de France et de tous les sacrifices qu'on a faits. Si on va en finale et qu'on joue les Ricains, on peut les jouer les yeux dans les yeux, on a que des joueurs athlétiques comme eux. On doit se mettre ça dans la tête : on utilise ce qui s'est passé contre l'Espagne comme motivation pour l'année prochaine. On est en commando, on va aux JO à Rio, on se fait plaisir et on va chercher une médaille." Un discours complètement différent de son mythique coup de gueule à la mi-temps du match contre l'Espagne en 2013, mais pas moins fort en émotions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.