VIDÉO - "Le Vendée de Sam Davies", épisode 14 : les Sables en point de mire

VIDÉO - "Le Vendée de Sam Davies", épisode 14 : les Sables en point de mire
Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

CARNET DE BORD - Samantha Davies vit ses derniers jours en mer sur ce Vendée Globe. Attendue jeudi 25 février aux Sables-d'Olonne, la navigatrice continue de vous faire partager sur LCI ses péripéties à bord d'Initiatives-Cœur.

Les Sables-d'Olonne droit devant. Repartie depuis plus de deux mois de Cape Town, où elle avait été dans l'obligation d'abandonner après une avarie de quille sur son Imoca, Samantha Davies se rapproche des côtes de Vendée. La skippeuse d'Initiatives-Cœur, peu épargnée par les avaries en tout genre, devrait boucler son périple autour du globe jeudi 25 février. Il reste toutefois encore une série d'obstacles à franchir avant de pouvoir remonter le chenal et serrer dans ses bras son fils Ruben et son compagnon, le skipper Romain Attanasio, 12e du Vendée Globe. 

"C'est dur de savoir mon ETA (Estimated Time Arrival, heure estimée d'arrivée, ndlr), parce que je ne navigue pas comme d'habitude, vu que mon bateau est un peu handicapé", raconte la navigatrice dans le carnet de bord qu'elle tient pour LCI. Son étai principal -le câble servant à maintenir son mât - s'est cassé et sa quille s'est bloquée dans l'axe. "Donc, c'est difficile à calculer", poursuit-elle. Du coup, les conditions météos et la présence de bateaux sur l'eau l'obligent à être plus vigilante. "Je reste concentrée sur la navigation et la sécurité. Je vais commencer à penser à l'arrivée quand je serais un peu plus proche."

Toute l'info sur

Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

Habituée de "l'Everest des mers", Samantha Davies embarquait pour la troisième fois sur le "VG", après une prometteuse 4e place en 2009 et un abandon en 2012. En lice pour un podium, avant son abandon le 5 décembre dernier, elle a accepté de vous laisser vous installer à la barre avec elle pour ce tour du monde. 

Jusqu'à son arrivée aux Sables-d'Olonne, espérée aux alentours du 24-25 février, la skippeuse de 46 ans, l'une des six femmes à avoir pris le départ de ce périple en solitaire, partage sur LCI son expérience dans un carnet de bord. Dans ce journal, elle évoque sa vie à bord, ses joies et ses galères, les faits de course qu'elle et les autres concurrents rencontrent, ainsi que son engagement pour l'association Initiatives-Cœur, avec Mécenat Chirurgie Cardiaque, qui vient en aide aux enfants souffrant de graves malformations cardiaques.

Lire aussi

Participez à l'opération "1 clic = 1 cœur" sur les pages Facebook et Instagram d'Initiatives-Cœur. Pour chaque nouveau follower, les sponsors-mécènes font un don d'un euro à Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Découvrez également "Au Cœur du Globe", une web-série de 16 épisodes de sept minutes, qui vous emmène dans les coulisses de la préparation de Samantha Davies pour le Vendée Globe.

Découvrez l'interview de la navigatrice Clarisse Crémer dans ce podcast d'Expertes à la Une

Écoutez cet épisode et abonnez vous via votre plateforme d'écoute préférée :

- Sur APPLE PODCAST

- Sur DEEZER

- Sur SPOTIFY

« EXPERTES A LA UNE » part à la rencontre de CELLES qui ont des choses à dire.  Leur parole ne sera pas interrompue par le son d’une voix plus forte ou plus grave. Les Expertes seront à l’honneur dans ce podcast car le savoir ne doit pas se  résumer à une moitié de l’Humanité. Les invitées sont des femmes légitimes dans leurs domaines de compétence, leur voix doit être entendue. Parfois trop invisibles, je plonge dans chaque épisode au cœur de leur univers intime ou professionnel, sous la forme d’une conversation pour les mettre dans la lumière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter