VIDÉO - L'hymne chilien retentit par erreur pour l'Uruguay, la grosse boulette de la Copa America

SPORT

FAIL – Quelques minutes avant l’entrée en lice de l’Uruguay à la Copa America face au Mexique, l’hymne chilien a retenti par erreur, à la stupéfaction des joueurs de la Celeste. "Un manque de respect total pour notre pays", a lâché Edinson Cavani après la rencontre.

Quelle belle idée d’avoir confié l’organisation de la Copa America aux Etats-Unis, un pays qui n’est pas vraiment réputé pour sa culture footballistique ! Pour son centième anniversaire, la compétition sud-américaine s’est offert une très mauvaise publicité en délocalisant exceptionnellement les rencontres sur le sol nord-américain et en jouant, par erreur, l’hymne chilien à la place de celui de l’Uruguay quelques minutes avant le match face au Mexique dimanche soir.

Lors de la traditionnelle présentation des équipes avant le coup d'envoi de la rencontre comptant pour le groupe C, l'hymne mexicain a d'abord été joué et repris en cœur par les 63.000 spectateurs de l'University of Phoenix Stadium, acquis majoritairement à "El Tri". C'est ensuite l'hymne chilien et non uruguayen qui a retenti à la stupéfaction des joueurs et de l'encadrement technique de la Celeste. Ce qui n'a pas empêché Diego Godin, le capitaine, d'entonner tant bien que mal l'hymne national de son pays.

"Ne pas avoir entendu l'hymne, ne pas avoir pu le chanter, cela m'a gêné"

"C'est un manque de respect total pour notre pays, pas seulement pour notre équipe, a regretté Edinson Cavani après la rencontre. L'hymne est un moment important pour une équipe : ne pas l'avoir entendu, ne pas avoir pu le chanter, cela m'a gêné", a regretté l'attaquant du Paris Saint-Germain. Au point d’avoir une influence directe sur le résultat final de son équipe, battue 3-1 ? Difficile de le prouver, mais les supporters de la Celeste n’ont pas digéré la bourde des organisateurs américains, et se sont empressés de siffler l’hymne chilien afin de manifester leur mécontentement.

Le comité d'organisation a ensuite présenté ses excuses dans un communiqué évoquant "une erreur humaine": "Nous présentons nos excuses à la Fédération uruguayenne, à l'équipe nationale d'Uruguay, au peuple uruguayen pour cette erreur et nous allons travailler avec toutes les parties impliquées pour qu'une telle erreur ne se reproduise pas".

A LIRE AUSSI >> Face aux Etats-Unis, la Colombie ouvre le bal de la Copa America

Lire et commenter