VIDÉO – Loin de la primaire de la gauche, François Hollande se régale au handball : "Ça fait la fierté de la France… dans ces moments-là"

VIDÉO – Loin de la primaire de la gauche, François Hollande se régale au handball : "Ça fait la fierté de la France… dans ces moments-là"

ALLUSIONS - Le président de la République, François Hollande, a répondu aux questions de TF1 ce dimanche. Le chef de l’État revient sur la belle victoire des Bleus et ce qu'elle apporte au peuple français, glissant au passage, l’air de rien, quelques messages politiques.

Une primaire ? Quelle primaire ? Durant le premier tour, le président de la République se trouvait au Chili, en plein désert. Quelques jours auparavant, au lieu de regarder le débat des candidats de son parti à sa succession, il était au spectacle de Michel Drucker. Et ce dimanche, tandis que les urnes doivent désigner le socialiste qui briguera son poste en avril et en mai, François Hollande… se trouvait à Bercy, où il regardait, depuis les premières loges, le sacre des handballeurs français, vainqueurs (33-26) de la Norvège en finale des Championnats du monde. Interrogé au micro de TF1 peu après le coup de sifflet final, le chef de l’État s’est toutefois laissé aller à quelques allusions politiques.

Toute l'info sur

La France au Mondial de hand

Lire aussi

"C’est une belle équipe, qui en plus a mérité la victoire. Parce qu’il faut quand même convenir qu’à la mi-temps, les choses n’étaient pas si simples, a-t-il analysé. On a été dominés pendant une large partie de la première période. Formidable équipe de France ! Qui remporte tout. Ça nous fait du bien ! Ça nous fait du bien ! Aux Jeux olympiques, ça a été une déception, avec une défaite en finale. Là, ils ont de nouveau été champions du monde, avec un grand gardien. Omeyer au début, Gérard ensuite. Les deux ont été très bons durant toute la compétition. Il y a une équipe de jeunes, d’anciens, avec un très bel esprit. Et ça fait, je crois, la fierté de la France, dans ces moments-là." Ces moments-là ? Mais quels moments ? Franchement goguenard, voici ce qu’il a répondu, en rigolant, quand Caroline Henry l’a interrogé au sujet de la ferveur populaire autour des Bleus : "Oui, tous pour la France ! Ça pourrait être un bon slogan : tous pour la France." Un slogan pour qui ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Lire et commenter