Championne du monde de longboard dancing, cette Niçoise va vous bluffer

Championne du monde de longboard dancing, cette Niçoise va vous bluffer

PERFORMANCE - Marina Correia, 23 ans, a remporté le titre mondial de longboard dancing freestyle en janvier dernier. Les images de son talent sont époustouflantes.

Slalomant entre les passants de la promenade des Anglais, Marina Correia enchaîne les acrobaties, les démonstrations de style, d'équilibre et les pas de dance... le tout sur sa planche de skateboard. À tout juste 23 ans, elle a été sacrée championne du monde en longboard dancing freestyle le 10 janvier dernier. 

"Je vous annonce que je suis officiellement la championne mondiale de longboard dancing/freestyle", s'est-elle immédiatement réjouit sur Twitter. Engagée dans la lutte contre le racisme et le sexisme, elle a ajouté avec fierté : "Mais également la première femme noire, capverdienne et africaine à avoir ce titre."

Toute l'info sur

Le 20h

La compétition de 2020 s'est tenue en ligne

En raison du contexte sanitaire, le championnat du monde du longboard dancing, "So You Can Longboard Dance ?", qui se déroule habituellement à l'étranger pendant un week-end, s’est tenu virtuellement en 2020. Les candidats ont dû montrer leur potentiel à travers une performance vidéo."Normalement ça se passe aux Pays-Bas, explique-t-elle dans le reportage de TF1. Mais à cause du Covid, les organisateurs ont annulé et ont fait ça en ligne".

Son clip d'une minute, tourné par son ami Ruben, a convaincu le jury. "Quand j'ai reçu la notification le soir, elle m'a dit 'je suis championne du monde'. Je me suis dit 'wahou'".  Et voir que la vidéo en ligne a tourné, c'était une grande satisfaction", raconte-t-il.

Deux jours après sa victoire, la jeune sportive a rendu accessible le contenu aux internautes qui auraient loupé l'évènement. "J'ai vu que beaucoup me demandent où est-ce qu'on trouve ma performance, écrit-elle sur Twitter. C'est grâce à cette vidéo que j'ai gagné, 1 minute sans montage et sans aucune modification."

Pour son titre mondial, Marina a gagné 375 euros ainsi que de nombreux abonnés sur les réseaux sociaux. Son compte Instagram en compte près de 21.000 à ce jour. De nouveaux partenariats avec des sponsors lui permettent également de se mettre quelques centaines d'euros supplémentaires dans la poche. 

Cependant, la renommée de ce sport n'est pas suffisante pour qu'elle en vive. La jeune femme s'attèle ainsi à étudier les langues étrangères à l'université. Le rêve de cette hyperpolyglotte ? Faire carrière dans l'aide sociale. "J'ai toujours voulu travailler avec des associations qui accueillent des mineurs étrangers ou des personnes qui viennent d'ailleurs, qui ne connaissent pas la langue française, qui veulent apprendre. Et il leur faut de l'aide tout simplement", confie la sportive. 

Arrivée en France à l'âge de 14 ans, la jeune femme originaire du Cap Vert a elle-même dû apprendre le français. Ce n'est que trois ans plus tard qu'elle tombe amoureuse de ce sport à roulettes lorsqu'un ami lui prête sa planche. Pour le pratiquer, Nice reste son terrain de jeu favori. "Franchement, c'est l'un des meilleurs spots, lance-t-elle essoufflée sur la promenade des Anglais. On a la mer, la montagne pas trop loin et les gens sont sympas."

Lire aussi

Cette discipline, encore peu connue dans l'Hexagone, est un mélange entre le skateboard et figures acrobatiques. Elle a fait son apparition en Californie en 2007 avant de débarquer en France en 2011. 

Vous aimez le sport ? Découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

REVIVEZ - La famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage au prince Philip

EN DIRECT - Covid-19 : 30.329 personnes hospitalisées dont 5.877 en réa, des chiffres en légère baisse

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Lire et commenter