Matchs à huis clos : comment réveiller les stades

Matchs à huis clos : comment réveiller les stades

Les stades sont désespérément silencieux depuis des mois en raison de la crise sanitaire. Ce silence aurait même un effet sur la performance sportive, alors quelques clubs ont décidé de ressusciter cette ferveur par tous les moyens.

À la télé, le procédé fait illusion et depuis le bord de la pelouse aussi. Mais le stade reste vide. C'est toujours le huis clos imposé par la crise sanitaire. Pourtant, d'où viennent ces bruits de supporters. C'est quasiment un nouveau métier qui est né dans le sport avec la pandémie. L'homme de l'ombre, le faiseur d'ambiance, c'est un DJ de métier. Au platine depuis la tribune, il lance les chants, les encouragements et de soutien pour les joueurs. "Par exemple, une contre-attaque d'Angers Sco, j'envoie un sample qui fait comme si les supporters poussaient un petit peu derrière. J'essaie d'être dans le parfait timing avec les joueurs pour qu'il y ait un effet de public dans le stade", explique-t-il.

Toute l'info sur

Le WE

"Ça met de l'envie durant le match. On retrouve mine de rien un semblant d'ambiance de supporter. Je trouve que ça fait moins match d'entraînement le fait d'avoir une bande son", se confie un joueur de foot. Mais l'absence de public pose surtout des problèmes financiers. "Le manque à gagner est total puisqu'on n'a plus reçu du public, plafonné à 5 000, que 4 matchs à domicile. Ça représente à peu près 80% de chiffre en moins pour nous cette année sur l'aspect de billetterie", révèle le responsable d'un stade. En comparaison, le stade de France sonne étrangement vide. Découvrez la suite de ce reportage dans la vidéo en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Macron appelle les Anglos-Saxons à arrêter de "bloquer" les exportations de vaccin

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.