VIDEO - Nelson Monfort se trompe complètement en traduisant Usain Bolt

SPORT

FAILLE - Connu pour ses talents de polyglotte, Nelson Monfort n'est pas infaillible. Mercredi soir, le journaliste de France Télévisions a dû traduire en direct Usain Bolt, qui était interviewé au centre du stade. Et il n'était visiblement pas prêt à le faire.

''Quand le Dieu est présent, tout le monde écoute.'' Ainsi a été annoncée l'arrivée d'Usain Bolt au milieu du stade, mercredi soir, par les journalistes de France Télévisions. A l'occasion des Championnats d'Europe d'athlétisme, le Jamaïcain (qui ne concourt donc pas) a été invité à s'exprimer devant les spectateurs du stade de Zurich. Une idée de son sponsor, Puma, pour ''montrer'' l'homme le plus rapide du monde.

Tout le monde écoute, donc, quand Bolt parle. Surtout Nelson Monfort. Le M. traduction de France télé, s'il est parfois un journaliste un peu contesté , est un brillant polyglotte, toujours chargé des interviews d'après course, en de nombreuses langues. Mais mercredi, il n'était visiblement pas prêt à entrer en action.

Bolt prêt à fonder une famille? Pas vraiment...

Monfort a donc commencé son exercice de traduction après 10 grosses secondes de blanc. Avant de multiplier les erreurs de traduction, comme le révèle cette vidéo de puremedias . Alors que la speakeuse évoque son partenariat avec Puma, Nelson fait une première fois fausse route. Puis, elle le lance avec ''C'est votre anniversaire la semaine prochaine?''. Et là, c'est la catastrophe.

La réponse de Bolt bien traduite :
''Oui, tout à fait. Mon anniversaire est la semaine prochaine. Je n'ai que 28 ans mais je ne suis pas très content de vieillir. Je collabore avec Puma depuis des années maintenant. C'est un super sponsor et c'est aussi une des raisons pour lesquelles je suis là ce soir. Donc big up à Puma. C'est comme une famille pour moi''

La version de Nelson Monfort (après un sourire) :
"J'ai 28 ans et je deviens vieux n'est ce pas ? Ca, ça ne me fait pas plaisir. Mais maintenant peut être, je crois avoir compris, que je souhaite peut être fonder une famille !"

Bref, une fausse-route complète, comme cela peut, bien entendu, arriver. Même aux meilleurs. A moins que Monfort n'ait délibérément livré une fausse traduction pour ne pas citer le sponsor du sprinteur...

Lire et commenter