VIDÉO - "Oh putain, heureusement qu'il fait jour" : découvrez la frayeur du skipper François Gabart face à un iceberg

SPORT
DirectLCI
HÉROS DE LA MER - Le navigateur, qui tente actuellement de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire, filme sa surprise face à un iceberg qu'il n'avait pas détecté en plein océan Pacifique.

Les navigateurs le savent, l'océan est imprévisible. C'est ce qu'a voulu rappeler François Gabart dans une vidéo postée lundi sur les réseaux sociaux. Effrayé, le navigateur du maxi-trimaran Macif, qui tente actuellement de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire détenu par Thomas Coville, capture sa réaction face à un énorme iceberg. 


"Oh putain, heureusement qu'il fait jour," lâche-t-il, visiblement angoissé par sa découverte. "Oh la vache, c'était clair normalement. Regardez !", ajoute-t-il, alors qu'il se trouve quelque part dans les dangereuses mers du Sud, au large de la Nouvelle-Zélande, en plein Océan Pacifique.

L'un des risques majeurs rencontrés par les skippers est effectivement la collision avec ces énormes blocs de glace à la dérive. La nuit particulièrement, les navigateurs en solitaire sont le plus exposés, car ils n'ont personne pour prendre leur relève lors qu'ils dorment. Heureusement pour le vainqueur du Vendée Globe 2012-2013, cette rencontre lui aura donc apporté plus de peur que de mal. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter