VIDÉO - Paris-Roubaix : pendant son tour d'honneur, Cancellara a (encore) pris une gamelle

SPORT

CYCLISME - Fabian Cancellara a connu plusieurs déboires sur la 114e édition de la Reine des Classiques, dimanche. Victime d'une chute sur les pavés qui l'a mis hors-jeu, le Suisse a également perdu l'équilibre après l'arrivée alors qu'il effectuait un tour d'honneur dans le Vélodrome de Roubaix pour fêter sa dernière participation à Paris-Roubaix.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Triple vainqueur de Paris-Roubaix, Fabian Cancellara s'imaginait probablement une autre issue pour sa dernière participation à "la Reine des classiques" (il termine à la 40e place). 

"C'est vraiment l'enfer du Nord"


Le Suisse a été définitivement retardé sur chute, terminant à sept minutes de l'Australien Mathew Hayman (Orica Greenedge). Dans le Vélodrome de Roubaix, "Spartacus" a entamé un tour d'honneur avec le drapeau suisse à la main quand il a perdu l'équilibre, finissant une nouvelle fois au sol.  

EN SAVOIR +
>> Paris Roubaix : et le vainqueur est... (pas Tom Boonen)

Un nouveau gadin qui a fait dire au leader de l'équipe Trek qui, à 35 ans, s'imaginait une tournée d'adieux triomphale :  "Une chute de plus, cela ne change rien, Roubaix est une course particulière. La journée avait bien commencé, elle s'est moins bien terminée. Mais, à la fin, je suis content. Il faut de la chance pour gagner. Aujourd'hui, je n'ai pas eu la chance. C'est comme ça! Paris-Roubaix, c'est vraiment l'enfer du Nord."

À VOIR AUSSI
>> Le "wheeling" de dingue de Sagan pour éviter Cancellara

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter