VIDEO - Pas de Copa Libertadores pour André-Pierre Gignac

SPORT
ECHEC – Arrivé il y a quelques semaines au Mexique, André-Pierre Gignac devra patienter avant de remporter son premier titre avec les Tigres. Le club mexicain s'est en effet incliné en finale de la Copa Libertadores face au River Plate de Marcelo Gallardo.

Les Tigres n'ont pas fait le poids, mercredi soir lors de la finale retour de la Copa Libertadores, la Ligue des champions sud-américaine (et mexicaine), face aux Argentins de River Plate. Après avoir concédé le match nul (0-0) à l'aller, les coéquipiers d'André-Pierre Gignac ont lourdement chuté devant les 62 000 spectateurs d'un bouillonnant Monumental (3-0).

Arrivé il y a quelques semaines après la fin de son contrat avec l'OM, l'attaquant français est passé à côté de son match, étouffé par la rude charnière adverse. Décisif en demi-finale, l'ancien Toulousain a cette fois manqué ses deux seules occasion, la première du pied gauche (23e), la deuxième du droit (54e). En face en revanche, Lucas Alario a fait la différence en marquant juste avant la pause (44e), avant de voir Carlos Sanchez (75e, sp) puis Ramiro Funes Mori (79e) entériner le succès argentin.

River Plate succède du coup à un autre club argentin, San Lorenzo, remportant au passage la troisième Copa Libertadores de son histoire après celles de 1986 et de 1996. Alors que trois anciens joueurs de Ligue 1 – Lucho Gonzalez (passé par l'OM), Fernando Cavenaghi (Bordeaux) et Javier Saviola (Monaco) – soulèvent le trophée, le mérite de la victoire revient en grande partie à Marcelo Gallardo, le coach. Agé de 39 ans, l'ancien joueur du Monaco et du PSG, surnommé "Napoléon" en Argentine en raison sa petite taille et de son passé de joueur en France, confirme son excellent début de carrière. De quoi bientôt traverser l'Atlantique pour revenir en Europe ?

A LIRE AUSSI >> Argent, ambiance... que va chercher André-Pierre Gignac au Mexique ?

Lire et commenter