Projet de "Super Ligue" : des montants colossaux en jeu

Projet de "Super Ligue" : des montants colossaux en jeu

Plusieurs grands clubs européens se sont mis d'accord pour participer à une nouvelle compétition, mais entre eux. Le but du jeu est de moins partager avec les autres. Les montants sont astronomiques. Quelles conséquences pour le football français ?

Cela fait plusieurs mois que la crise sanitaire a vidé les stades de ses supporters. Un manque à gagner énorme. Dans ce contexte, les plus grands clubs européens ont accéléré leur projet de créer leur propre championnat entre clubs les plus riches. Douze clubs parmi lesquels les espagnols Madrid et Barcelone, l'italien Juventus ou les Anglais de Manchester et Arsenal. Pour ces supporters du PSG, dont le club a refusé de rejoindre cette Super Ligue, c'est avant tout une histoire d'argent.

Toute l'info sur

Le 20h

Aujourd'hui, la compétition qui rassemble ces clubs est la ligue des Champions l'UEFA. 32 clubs participants qui se partagent un montant de 2 milliards d'euros. Avec la Super Ligue, les douze clubs fondateurs se partageraient 3,5 milliards d'euros. Un pactole bien plus important. De leur côté, l'UEFA et la FIFA, organisateurs des compétitions internationales, s'opposent totalement à ce nouveau championnat. Ils menacent de bannir les joueurs de ces clubs de leur compétition. Antoine Griezmann ou Olivier Giroux par exemple seraient concernés. Ils pourraient être privés d'Équipe de France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Israël/Palestine : le conseil de sécurité de l'ONU toujours désuni

EN DIRECT - Gaza : l'immeuble abritant des médias, une cible "parfaitement légitime" selon Netanyahu

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

Marghe, gagnante de "The Voice 2021" : "Florent Pagny m’a dit que j’avais un ange gardien"

Comment fonctionne le "Dôme de fer" d'Israël ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.