VIDEO - Quand Kyrgios insulte Wawrinka et lui dit qu'il est cocu en plein match

SPORT
TENNIS - Au cours du deuxième du Masters 1000 de Montréal, le jeune Australien a eu un comportement déplacé envers son adversaire suisse. En pleine match, Nick Kyrgios a ainsi lancé à Stanislas Wawrinka que tout monde savait que sa copine avait couché avec un autre joueur du circuit...

Incontrôlable. Estampillé futur grand du tennis mondial, Nick Kyrgios (20 ans, n° 41 à l'ATP) est en effet un surdoué mais surtout un jeune joueur pas toujours capable de maîtriser ses émotions sur les courts. Ses admirateurs affirment qu'il assure le show et amène avec lui un vent d'air frais qui fait du bien sur un circuit aseptisé. Ses détracteurs, eux, assurent que s'il ne se canalise pas, Kyrgios ne progressera pas et risque de rester un éternel espoir, à l'image d'un Ernests Gulbis, par exemple. Et le dernier épisode vécu par le jeune Australien semble donner raison à cette seconde catégorie car, clairement, Kyrgios a dérapé dans la nuit de mercredi à jeudi à Montréal.

"Kokkinakis a b**sé ta copine mec, désolé de te le dire"

Opposé à Stanislas Wawrinka (30 ans, n° 5) au deuxième tour du Masters 1000, Kyrgios, qui n'aime pas beaucoup le Suisse (qui le lui rend d'ailleurs bien), a lâché, après un échange accroché qu'il venait de perdre : "Kokkinakis (Thanasi, jeune joueur australien lui aussi, ndlr) a b**sé ta copine ( visiblement la joueuse Donna Vekic , dont le Suisse serait proche, ndlr) mec. Désolé de te le dire." ("Kokkinakis banged your girlfriend. Sorry to tell you that mate", en VO). Une saillie très peu élégante lâchée sans que Wawrinka ne l'entende, mais qui n'a pas échappée aux micros de télévision... Après la rencontre remportée par Kyrgios sur abandon de Wawrinka (6-7, 6-3, 4-0), sans rapport aucun avec l'épisode précédent, le vainqueur a juste expliqué : "On a eu un échange dans le feu de l’action, c’est juste sorti comme ça. Je pensais que j’avais masqué ce que je disais mais c’est arrivé."

A LIRE AUSSI >> A près avoir insulté Wawrinka, Kyrgios se fait découper sur Twitter

Pas d'excuse, donc, mais tout de même une mise au point exigée par son aîné, gêné par son dos et qui a dû jeter l'éponge. "Il a essayé de m’éviter mais je l’ai chopé, a notamment raconté Wawrinka. Ce qu’on s’est dit restera dans les vestiaires mais il y a des choses qu’on ne peut pas dire. Peu importe le stress, ce qui se passe sur le terrain. Peu importe qui il vise." Entre ce recadrage en règle et des sanctions à prévoir de la part de l'ATP, Kyrgios va peut-être enfin se mettre un peu de plomb dans la tête. 

EN SAVOIR +
>> 
Kokkinakis et Kyrgios, le futur est déjà là
>> 
Toute l'actu sport de metronews

Lire et commenter