VIDÉO - Rencontre avec le gymnaste Samir Aït Saïd, six mois après sa terrible blessure au tibia à Rio

DirectLCI
COURAGE - Il y a six mois, aux Jeux Olympiques de Rio, le gymnaste Samir Aït Saïd était victime d'une impressionnante double fracture tibia-péroné. Depuis, il met tout en oeuvre pour reprendre la compétition. TF1 est allé à sa rencontre.

Une leçon de courage et de détermination.  Débarrassé de ses béquilles, le gymnaste Samir Aït Saïd poursuit sa convalescence, six mois après sa terrible blessure aux Jeux Olympiques de Rio.


Le 6 août dernier, le sportif de 27 ans est qualifié pour la finale olympique des anneaux, sa spécialité. Mais le même jour, il se blesse gravement lors du concours de cheval d’arçons. Bilan : une double fracture tibia-péroné à la jambe gauche.  Un accident qui avait ému le monde entier.


"J’y repense souvent. Dire que je n’y pense pas, cela serait un mensonge de ma part. Généralement c’est le soir, quand je commence à fermer les yeux, il y a souvent deux-trois petits flashes qui réapparaissent", confie à TF1 le champion d'Europe aux anneaux de 2013.

Je vais récupérer au fur et à mesure. C'est vrai que là, j'ai un mollet de coqSamir Aït Saïd

Opéré à Rio avant d'être rapatrié, Samir Aït Saïd a commencé les séances de rééducation au centre médical de l’INSEP au bout de trois mois et les poursuit actuellement. Le but : reconstruire tranquillement sa jambe gauche meurtrie. 


"C’est vrai que je fatigue un peu plus vite qu’avant.  Mais je vais récupérer au fur et à mesure, quand je vais reprendre de la masse musculaire. C’est vrai que là, j’ai un mollet de coq", explique-t-il en riant.


Entre deux séances de rééducation, l'Antibois termine sa troisième année de kinésithérapie. Mais pas question pour autant d’abandonner la compétition. 


"En 2012, je me suis blessé avant. Là, j’y suis allé et en plus je me suis qualifié pour la finale olympique. Prochain objectif maintenant, c’est de revenir avec la médaille", assure-t-il, bien déterminé à venger sa malédiction olympique. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter