VIDÉO - Riner, Lavillenie, Pinot, Pérec, Bochet... le mouvement sportif affiche ses craintes devant le prochain budget

SPORT
BUDGET 2019 - Face à ce qu'ils estiment être un manque d'ambition budgétaire inadéquat par rapport aux objectifs de médailles et de performances sportifs, de nombreux athlètes renommés ont tiré la sonnette d'alarme, et reçu une réponse de leur ministre Roxana Maracineanu.

Après Le Parisien, voici L'Equipe. Le mouvement sportif tire à deux reprises la sonnette d'alarme en 24 heures. Au centre de leurs inquiétudes, le sentiment que le sport est "une variable d'ajustements [budgétaires] des gouvernements successifs". Teddy Riner, Kevin Mayer, Renaud Lavillenie, Thibaut Pinot, Marie Bochet, Marie-Jo Pérec... ils sont des centaines à pointer l'incohérence entre "la suppression de 1600 cadres techniques d'Etat d'ici 2022 et la réduction du budget Sport pour 2019 et l'objectif de performances attendues", notamment pour les Jeux olympiques 2024, où Laura Flessel, ministre en poste au moment de l'attribution des JO à Paris, avait annoncé un objectif avoisinant les 80 médailles.

Sa successeure Roxana Maracineanu, qui n'a toutefois pas repris l'objectif comptable en question, a répondu à l'inquiétude des sportifs, vendredi 19 octobre au micro de France Info, trouvant d'ailleurs "normal" cet engagement des sportifs. Et s'est voulu très rassurante : "On a vraiment assez d'argent pour travailler aujourd'hui". Mieux, elle a expliqué que les chiffres actuels ne signifient pas une baisse des moyens mais plutôt une dépense surévaluée dans le budget de l'année précédente : "Aujourd'hui, on vient nous redemander 50 euros pour pouvoir faire les courses alors que je vais n'en utiliser que 40", a métaphoré la ministre, répétant "avoir tout à fait la latitude pour travailler pour le bien-être et l'avenir du sport français aujourd'hui" et promettant d'aller demander "des moyens supplémentaires" (15 millions, avance l'AFP) devant le ministre de l'Action et des Comptes publics en vue du prochain budget.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les Jeux olympiques 2024 à Paris

Sur le même sujet

Lire et commenter