VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

MIRACLE - Dimanche, au Grand Prix de Bahreïn, le pilote français de F1 Romain Grosjean a été victime d'un accident très spectaculaire, sortant des flammes, sa voiture coupée en deux et encastrée dans les barrières de sécurité. Dans la soirée, le sportif tricolore a donné des nouvelles rassurantes concernant son état de santé.

Il est passé à deux doigts de la mort. Dimanche, le pilote français de l’écurie Haas, Romain Grosjean, a été victime d’un effroyable accident lors du Grand Prix de F1 de Bahrein, s’extirpant des flammes après avoir vu sa voiture coupée en deux lors d’un choc contre les barrières de sécurité à la sortie du virage 3 à près de 220 km/h. Dans la soirée, le natif de Genève a donné de ses nouvelles sur son compte Instagram, assurant qu’il allait "plus ou moins bien".

Dans une vidéo le montrant sur son lit d’hôpital les mains brûlées recouvertes de bandages, le Français apparaît souriant, ne souffrant, selon son écurie, d'aucune fracture. "Bonjour tout le monde ! Ce message pour vous dire que ça va ... enfin plus ou moins ! Merci à tous pour vos messages. Je n'étais pas favorable au halo il y a quelques années mais je ne serais pas là pour vous parler aujourd’hui sans cela. Je remercie tout le staff médical du circuit de Sakhir et de l'hôpital", a-t-il déclaré.

Une enquête sera réalisée sur cet accident mais il apparaît en effet déjà que le halo, un arceau dont le rôle est de protéger la tête des pilotes qui a rencontré beaucoup de critiques à ses débuts, a probablement permis d'éviter qu'il soit blessé à la tête quand sa voiture s'est encastrée sous les barrières de sécurité. Son équipier danois Kevin Magnussen a réagi à cet incroyable accident quelques heures après : "Qu'il ait survécu est franchement un miracle."

Lire aussi

Ricciardo furieux de la diffusion des images

De son côté, le pilote australien de Renault Daniel Ricciardo a déploré le fait que les images de l’accident soient largement diffusées : "Je suis dégouté et déçu de la F1 d'avoir montré ça comme ils l'ont fait et passé en boucle les images de l'incendie, de la voiture coupée en deux puis, comme si ça ne suffisait pas, sa caméra embarquée. Quel besoin de voir ça ? On reprend la course dans une heure, sa famille doit voir ça, nos familles doivent voir ça."

"C'est jouer avec les émotions de tout le monde, c'est injuste, ça n'est pas du divertissement. Ça m'a mis en colère, je le suis encore. Quelle mauvaise gestion ! Ça donnait l'impression d'être un jeu mais ça ne l'est pas. On a de la chance qu'il soit encore là, l'issue aurait pu être très différente. Montrer ça comme si on était à Hollywood, ça ne va pas. Peut-être au lendemain de la course, mais pas aujourd'hui", s’est indigné le pilote de 31 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : de premiers cas de contaminations au variant anglais détectés en Chine

EN DIRECT - Dès son entrée à la Maison-Blanche, Biden prendra 17 mesures présidentielles pour effacer le bilan de Trump

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Lire et commenter