VIDÉO - Vendée Globe : les images du "débarquement en pleine mer" de Kevin Escoffier

Vendée Globe : les images du "débarquement en pleine mer" de Kevin Escoffier
Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

EXPLOIT - Le skipper français Kevin Escoffier (PRB), qui avait dû abandonner le 30 novembre et qui avait été secouru par Jean Le Cam (YesWeCam!), a été récupéré par la Marine nationale. Une opération rendue compliquée par une mer très agitée, au milieu de l'Océan Indien.

L'opération était périlleuse. À 3h10 dans la nuit de samedi à dimanche (heure française), et après cinq jours passé à bord, le Kevin Escoffier le skipper de PRB, relié par une ligne de vie à "YesWeCam" le bateau de Jean Le Cam qui l'avait recueilli, s'est jeté à l'eau en pleine mer, au milieu de nulle part.

Toute l'info sur

Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

Équipé de sa combinaison de survie, il s'agissait pour le skipper de rejoindre le semi-rigide dépêché par la frégate de la Marine nationale Nivôse. Une opération de récupération organisée au beau milieu de l'océan Indien, à 1615 milles du Cap de Bonne Espérance et à 357 milles de toute terre. L'intervention de sauvetage qui devait être programmée dans la meilleure situation météorologique possible pour négocier ce débarquement à haut risque a été "rendue très compliquée dans la journée de samedi et cette nuit en raison des conditions météo extrêmes sur la zone", précise l'équipe de Kevin Escoffier. 

Au moment du point de rencontre,  il y avait encore 25 nœuds de vent d'Ouest et une houle de 4 mètres... 

Depuis samedi, Jean Le Cam et Kevin Escoffier étaient en "contact direct avec le capitaine de vaisseau Frédéric Barbe et le lieutenant de vaisseau Jérémie Lefebvre pour affiner un point de rencontre au milieu de l'océan Indien et effectuer la récupération du skipper de PRB", raconte l'équipe du skipper secouru. 

L'approche de la frégate et de "YesWeCam" était très compliquée dans la journée de samedi, puis dans la nuit en raison des conditions météo extrêmes sur la zone : "le Nivôse naviguait en fin d'après-midi hier (samedi, ndlr) dans une mer grosse et 40 nœuds de vent", précise PRB.

C'est dans cette mer démontée qu'Escoffier avait dû abandonner son bateau, victime d'une importante voie d'eau, pour monter dans son radeau de survie, avant d'être récupéré sain et sauf, après onze heures d'attente, par Jean Le Cam dans la nuit de lundi à mardi.

C'est finalement dans le nord de l'île aux Cochons et de l'île de la Possession, par 40°15 Sud, 52°20° Est, que les deux embarcations ont pu opérer le transfert du skipper.

Lire aussi

Ce dernier sera débarqué à La Réunion, port d’attache du Nivôse, en fin de semaine prochaine. L'expérimenté Jean Le Cam, qui avait été récupéré en 2009 par Vincent Riou au large du Cap Horn, peut à nouveau poursuivre sa course en solitaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter