Super Bowl : avec la victoire historique de New England, Trump a finalement passé une bonne soirée

SPORT
DirectLCI
FOOT US - L'équipe dont le président des États-Unis est fan et avait prévu la victoire s'est imposée au bout du suspens dans la nuit de dimanche à lundi lors de la finale du championnat de la NFL. Une victoire en prolongation (une première de l'histoire du Super Bowl) face à Atlanta (34-28), après un show à l'américaine durant lequel Donald Trump aura été relativement épargné.

Pas de règlement de comptes. Si sur le terrain les New England Patriots et les Altanta Falcons se sont rendus coup pour coup - les premiers ayant égalisé à la dernière minute après avoir été menés de 25 points et avant de finalement s'imposer en prolongation -, autour de cette 51e finale du Super Bowl, il n'y a pas eu de véritable fronde anti-Donald Trump, comme certains l'avaient prévue. Ainsi, et alors que la justice américaine est pour l'instant parvenue à suspendre de le décret anti-immigration décidé par le nouveau président des Etats-Unis, Lady Gaga, qui assurait le célèbre show à la mi-temps du match, l'a finalement joué plutôt soft. 

Nous pensons que qui que vous soyez, d'où que vous soyez, qui que vous aimiez, ou en qui que vous croyiez, nous avons tous notre place, plus vous acceptez, plus le monde est beauPublicité de Airbnb à la mi-temps

Pas tellement sur la performance scénique, mais dans le message délivré, qui n'a pas dû faire trembler l'homme le plus puissant du monde : la diva de la pop se contentant d'appeler à la tolérance et à l'inclusion, avec son choix de chansons, des très patriotiques "God Bless America" et "This Land is Your Land" à ses succès "Born This Way" et "Just Dance". Côté pub, les plus chères du monde puisque cette finale rassemble plus de 100 millions de téléspectateurs outre-Atlantique, on a par contre un peu plus forcé le trait et plusieurs marques ont voulu montrer leur désaccord avec la politique menée par Donal Trump. 

"Nous pensons que qui que vous soyez, d'où que vous soyez, qui que vous aimiez, ou en qui que vous croyiez, nous avons tous notre place, plus vous acceptez, plus le monde est beau", a ainsi martelé Airbnb, dans un spot montrant des visages de multiples origines ethniques, en réaction au décret migratoire pris il y a dix jours par M. Trump... Pas de quoi pour autant gâcher le plaisir du nouveau président américain qui a donc vu son équipe favorite entrer dans l'histoire et son joueur vedette Tom Brady (ami de Donald Trump) devenir le premier quarterback à remporter cinq titres en NFL.

En vidéo

Super Bowl : le Nipplegate de Janet Jackson en 2004

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter