VIDÉO - Revivez le départ de la Transat Jacques Vabre depuis le Havre

VIDÉO - Revivez le départ de la Transat Jacques Vabre depuis le Havre

VOILE – La 15ᵉ édition de la Transat Jacques Vabre est lancée. Les 158 skippers sont partis du Havre ce dimanche.

Du vent, de la houle et de la tension dans l’air. Ce dimanche après-midi, à 13 h 27 très précisément, le coup d’envoi de la Transat Jacques Vabre a été donné par l’ancien capitaine de l’équipe de France de basket-ball et passionné de voile Boris Diaw. Les 158 skippers, qui n’ont jamais été aussi nombreux, sont partis du port du Havre pour le départ de la 15ᵉ édition. Cette course, qui a lieu tous les deux ans entre la Route du Rhum et le Vendée Globe, est une traversée de l’Atlantique en duo. 

Toute l'info sur

Le WE

Les bateaux ont filé très rapidement, portés par un vent d’une vingtaine de nœuds, sur une mer animée par la houle avec des creux de deux mètres, sans pour autant être démontée. Comme attendu, les Ultimes, les plus grands bateaux de course au monde (32 m), ont pris les devants. Les cinq maxi-trimarans volants renouent avec une grande course après leurs multiples déboires lors de la Route du Rhum 2018. 

Si le Havre a toujours été le point de départ, l’arrivée n’est pas la même qu’il y a deux ans. Après le Brésil, elle se fera en Martinique pour la première fois. Autre nouveauté, les skippers emprunteront trois routes différentes pour rallier Fort-de-France, selon le type de bateau (Class40, Imoca, Ultim, Ocean Fifty), afin d’éviter de trop grands écarts à l’arrivée. Revivez le départ depuis le Havre dans notre reportage en tête d’article. 

En vidéo

Transat Jacques Vabre : l'heure du départ

Revivez aussi les derniers instants des skippers sur la terre ferme dans la vidéo ci-dessus. Câlins, bisous, larmes, saluts à la foule… Le départ est toujours un moment particulier pour les skippers. Malgré son expérience, Jérémie Beyou cède encore à l’émotion. "Il y a toujours un petit pincement au cœur mais j’aime bien ça. J’essaye d’en profiter, ça donne de la force aussi", témoigne-t-il dans le reportage de TF1 ci-dessus. 

Le public est présent pour soutenir les marins. Plus de 50.000 personnes sont venues chaque jour admirer les voiliers. "On a envie de partir avec eux", sourit une femme. "Ce que je trouve super, c’est qu’on puisse parler à des gens comme ça qui sont vraiment l’élite d’un sport. Ça reste des marins avant tout", ajoute une autre. 

Lire aussi

Ce soutien est d’autant plus apprécié des marins que l’an passé ils étaient partis sans public pour le Vendée Globe. "C’est sûr qu’au Vendée Globe, il y avait moins de monde. Ça a été dur parce que les pontons étaient vides", affirme Yannick Bestaven, le vainqueur de la course en solitaire de l’an dernier. Les plus rapides devraient atteindre la Martinique dans moins de deux semaines. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il n'impacte pas le profil de la vague que nous connaissons"

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.