Vendée Globe : des femmes au cœur de la course

Vendée Globe : des femmes au cœur de la course

REPORTAGE - Ce mardi, honneur aux femmes toujours dans la course du Vendée Globe. Elles sont quatre et semblent tenir le cap malgré quelques moments durs.

Quand on a le courage d'escalader son mât, de rester suspendu à 25 mètres au-dessus de l'océan, on a le droit d'en avoir marre. Pour Clarisse Crémer, le Vendée Globe est un "accélérateur de vie et d'émotions". "Quasiment tous les jours, je pleure de joie et de désespoir", raconte-t-elle. Mais rassurons-nous, c'est aussi le cas des hommes qui disputent cette course.

Toute l'info sur

Opérations Spéciales

À ce jour, quatre des six femmes engagées à l'origine restent en course. On retrouve les Françaises Clarisse Crémer et Alexia Barrier, et les Britanniques Pip Hare et Miranda Merron. Malgré les moyens technologiques modernes, il a été difficile de les joindre. D'abord en raison de la distance mais aussi parce qu'elles passent une vingtaine d'heures par jour à barrer, manœuvrer ou réparer.

Face aux aléas du temps et de la mer, la solitude peut prendre le dessus. On pense alors à ses proches et on espère retrouver un monde idéal à l'arrivée. Samantha Davies, elle, est hors-course à cause d'une avarie. Mais elle a décidé de terminer son tour du monde pour soutenir l'association Mécénat Chirurgie cardiaque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter