Thomas Coville sur TF1 : "Tant qu’on a des rêves, il faut aller au bout"

SPORT
DirectLCI
INTERVIEW - Après 49 jours passés en mer, Thomas Coville a encore un peu de mal à réaliser le record du tour du monde en solitaire à la voile qu'il vient de battre. Interrogé au 20h de TF1, il a assuré qu'il voulait montrer à ses enfants qu'il faut aller au bout de ses rêves.

Devenu recordman du tour du monde à la voile en solitaire ce dimanche, Thomas Coville reconnaît qu'il voulait laisser à ses enfants et sans doute à beaucoup d'autre gens l'idée qu'il ne faut rien lâcher. "Au-delà du temps, c’était plus leur dire que tant qu’on a des rêves, il faut aller au bout. Peu importe si on tombe, on se relève et on recommence", a-t-il dit, interrogé par Audrey Crespo-Mara au 20h de TF1.


Alors qu'il venait d'arriver à Ouessant,  il en a également profité pour assurer qu'il n'était pas tout seul dans cette prouesse. Il y a bien sûr le bateau. Avec celui de Sodebo, "on est monté d’un cran avec la possibilité d’aller très très vite sur des longues distances", reconnaît-il. En 2008, Francis Joyon avait mis 57 jours, ce dimanche le skipper français en a mis 8 de moins. "C’est sûr qu’il y a une rupture technologique", explique-t-il, tout en rappelant qu'il avait déjà tenté quatre fois le record.

Mais plus que le multi-coques, il y a aussi les hommes et les femmes qui ont contribué à ce succès. Il faut "maîtriser" le voilier, mais "pour ça, j'ai été aidé par une fantastique équipe", poursuit-il avant d'insister : "c'est un travail de groupe".

En vidéo

Thomas Coville bat le record du monde: l' explosion de joie de son équipe à Brest

En vidéo

Francis Joyon "bluffé" par le "magnifique exploit" de Thomas Coville

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter