"Vous pensez que Justin ne le fait pas ?" : des journalistes piègent le coach de Gatlin sur le dopage

"Vous pensez que Justin ne le fait pas ?" : des journalistes piègent le coach de Gatlin sur le dopage

DirectLCI
SUBSTANCES ILLICITES – Le sprinteur américain Justin Gatlin est de nouveau dans la tourmente. Et pour cause : piégé par deux journalistes du Telegraph, son coach a banalisé l’utilisation de produits dopants dans l’athlétisme, assurant même que le champion olympique en avait utilisés pour se sublimer sur la piste.

Justin Gatlin avait été suspendu en 2001 et 2006 pour des affaires de dopage. Et ce ne sont pas les révélations du Telegraph qui risquent de redorer son blason. Infiltrés dans le camp d’entraîneur du sprinteur en Floride en juillet dernier, deux journalistes du média britannique se sont fait passer pour des producteurs en quête de conseils pour entraîner un acteur. Ils ont ainsi pu filmer en caméra cachée Robert Wagner, l’un de ses anciens agents et son coach Dennis Mitchell. 


Dans les différentes séquences, ces proches recommandent aux "producteurs" de faire l’acquisition de testostérone et d’hormones de croissance. Un traitement fourni par un médecin autrichien, moyennant 250.000 dollars. Et l’entraîneur du champion olympique de souligner que ces produits dopants sont encore monnaie courante dans l’athlétisme. De son côté, l’agent Wagner renchérit : "Vous pensez que Justin ne le fait pas ? Vous pensez que Dennis (Mitchell) ne le faisait pas ?".

Enquête ouverte

En réaction, Justin Gatlin a publié lundi un communiqué où il nie toute utilisation de substances illicites. Ses avocats ont précisé que le coach Mitchell – lui-même ancien sprinteur suspendu de 1998 à 2000 après un contrôle positif à la testostérone - avait été licencié. Son agent de longue date Renaldo Nehemiah a enfin minimisé l’implication de l’agent Wagner dans la carrière de l’athlète.

Face à ces révélations, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a quant à elle ouvert une enquête. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter