Wawrinka : "Je ne suis pas du tout au niveau des Djokovic, Nadal et Federer"

SPORT

TENNIS - Battu lundi à la surprise générale dès le premier tour de Roland-Garros par Guillermo Garcia-Lopez, le récent vainqueur de l'Open d'Australie et n° 3 mondial a vécu un match catastrophe. En conférence de presse, Stanislas Wawrinka a jeté un regard lucide sur sa contre-performance.

Sa défaite
"J'essayais de trouver mon jeu, des moyens d'être agressif, j'ai essayé de trouver tout ce qui aurait pu passer et je n'ai rien trouvé . Je n'ai pas encore toutes les réponses, j'ai besoin de prendre quelques jours de repos pour bien comprendre ce qui s'est passé. C’est une défaite difficile, mais c'est comme cela, de temps en temps on a besoin d'avoir des matches difficiles pour bien se fixer des objectifs et savoir comment on va les atteindre."

Son niveau
"Je dis toujours que je ne suis pas du tout au niveau des Djokovic Nadal, Federer parce que cela fait des années qu'ils sont là et qu'ils gagnent tout. J'ai le niveau pour briller, pour les battre mais cette année, c'est complètement différent pour moi, je dois regrouper tout cela, trouver les solutions, remettre le puzzle en place parce que la pression est différente. Je ne dis pas qu'il y en a plus mais mes attentes sont différentes."

"Il faut que je revienne à des choses simples"

L'Open d'Australie
"C’est digéré. Comme je l'ai dit, il y a toujours des nouvelles choses qui arrivent, cela a été digéré, après, Miami, il y a eu ce qu'il fallait pour repartir et derrière, je gagne un Masters 1 000, cela apporte toujours des difficultés supplémentaires pour moi. Maintenant, ce sont des jolis problèmes parce que cela arrive avec des grosses victoires, mais peut-être qu'il faut que je revienne aux choses simples, que je me contente de petites choses."

La suite
"Je suis à un tournant de ma carrière et il va falloir que je rassemble les morceaux du puzzle, après avoir gagné un tournoi de Grand Chelem et avoir occupé la position de n° 2, les choses sont totalement différentes [...] Je pense que c'est tout ce qui s'est passé depuis le début de l'année, gagner un Grand Chelem, en ayant une période un peu difficile à Miami, en se remettant bien dedans, regagner un gros titre et voilà, il y a eu des hauts et des bas."

Lire et commenter