Zurich 2014 : Calvin et Traby, premières médailles françaises sur 10 000 mètres

SPORT
DirectLCI
CHAMPIONNATS D'EUROPE - Clémence Calvin et Laila Traby ont ouvert le compteur de médailles de la France, en montant sur le podium du 10 000 mètres dès la première soirée de compétition, à Zurich.

A l'arrivée, elle n'ont pas roulé des mécaniques ou montré les logos des sponsors. Clémence Calvin et Laila Traby, respectivement médaille d'argent et de bronze, montraient une joie sincère et communicative une fois terminé leur 10 000 mètres, rallongé d'un tour d'honneur, drapeau tricolore au vent. La France ne pouvait mieux débuter ces Championnats d'Europe, disputés sur la piste mythique du Letzigrund de Zurich : deux médailles dès la première course.

Clémence Calvin, 24 ans, décryptait les messages écrits au feutre noir sur sa main à peine son souffle revenu : dédicaces à son école de psychomotricité (elle est étudiante en 3e année), à sa ville de Marseille, à sa famille et ses amis. Elle réalise là une sacrée performance, pour seulement son deuxième 10 000 mètres en compétition internationale. Sa médaille, ajoutée à celle de Laila Traby, permet à la France de démarrer au mieux sa moisson annoncée. Objectif : battre le record de 18 médailles obtenues à Barcelone lors des Championnats d'Europe de 2010.

"Pas une surprise"

C'est Clémence Calvin, à trois tours de la fin du 10 000 mètres, qui faisait exploser un peloton resté bien sage depuis le début de la course. Dans le final où tout s'emballe, seule l'expérimentée britannique Jo Pavey, 40 ans, saura la dépasser, irrésistiblement. Puis, dans son sillage, Laila Traby, 34 ans, issue elle aussi du cross, cassait le buste en troisième position. Une double performance qui récompense la préparation sérieuse des deux championnes. 

"J'étais venue pour avoir une médaille, racontait Laila Traby après la course. Je me suis accrochée jusqu'à la ligne d'arrivée. Quand j'ai terminé ma course, j'ai pensé à mes enfants. Ma plus petite fille m'avait demandé de ramener une médaille. Elle m'avait vu finir troisième. Ce n'est pas non plus une surprise de voir Clémence avec une médaille. Elle aussi s'était bien préparée pour en avoir une." Ne reste plus aux autres Bleu(e)s qu'à suivre leur route.

Sur le même sujet

Lire et commenter