Zurich 2014 : Mekhissi, la réaction du champion

SPORT
DirectLCI
EUROPE - Autorisé à concourir sur le 1500 mètres, Mahiedine Makhissi, disqualifié la veille après sa victoire en 3000 m steeple, s'est qualifié pour la finale, en s'arrachant dans le dernier demi-tour. Sa manière à lui de dire qu'il est ''un grand champion''.

C'est un cri du coeur qu'a lâché Mahiedine Mekhissi à l'arrivée. ''Ça, c'est du Mahiedine !'' Ça, c'est une course à l'arrache, passée l'essentiel du temps à l'arrière, sans rien pouvoir faire ou presque. ''J'avais pas le moral à courir'', a simplement expliqué le Français au micro de France Télévisions. Pas l'envie de retrouver la piste,  quelques heures après son succès en finale du 3000 m steeple , finalement ôté par disqualification à cause d'un maillot enlevé trop tôt.

"J'ai montré que j'étais un grand champion"

''Je n'ai pas dormi de la nuit, je n'avais pas envie, mais j'ai essayé, s'est défendu le double champion d'Europe, pas expert de la distance. Il y a eu mon coach, Mehdi Baala, Bob Tahri, et beaucoup d'amis de l'équipe de France qui m'ont encouragé, ont essayé de me remettre dans le droit chemin. Dans les 200 derniers mètres de la course, c'est la fierté qui a parlé. Je me suis arraché. Et aujourd'hui, je pense que j'ai montré que j'étais un grand champion.''

Il en a, en tout cas, l'orgueil, en plus du talent. Vendredi, Mahiedine Mekhissi n'a appris que quelques minutes avant la course qu'il pouvait participer à cette deuxième épreuve. A défaut de doublé, il va dont tenter de ''se racheter, entre guillemets''; a-t-il affirmé. ''Hier (jeudi), je ne l'ai pas fait exprès, je ne savais pas que je risquais un carton jaune, une disqualification. Sinon je ne l'aurai pas fait, je vous le promets'', s'est-il adressé aux supporters. Une nouvelle médaille, dimanche, après tant de péripéties, n'en serait que plus belle.

EN SAVOIR + >> Toutes les médailles françaises aux championnats d'Europe d'athlétisme <<

Sur le même sujet

Lire et commenter