L’affaire Gabriel Matzneff, écrivain accusé de pédocriminalité

  • POLÉMIQUE • C’est un scandale qui éclate après avoir été exposé en plein jour pendant… des dizaines d’années. A l’occasion de la parution du livre “Le consentement”, de Vanessa Springora, la polémique enfle sur les pratiques de l’écrivain Gabriel Matzneff et les protections dont il a bénéficié de la part des milieux littéraire et politique.

  • LES FAITS • Dans ce livre, Vanessa Springora, éditrice chez Julliard aujourd’hui âgée de 47 ans, raconte sa relation avec le romancier alors qu’elle avait 14 ans, et lui la cinquantaine. Elle décrit notamment des rapports sexuels qui, s’ils étaient “consentis”, ont eu lieu alors que l’adolescente était sous l’emprise de Gabriel Matzneff, qu’elle décrit comme “un prédateur”.

  • PROTÉGÉ ? • La controverse fait rage alors que l’écrivain, auteur notamment du livre “Les Moins de seize ans”, n’a jamais caché son goût pour les jeunes filles et jeunes garçons, qu’il pouvait évoquer jusque sur les plateaux de télévision dans l’émission “Apostrophes” de Bernard Pivot”. Ce qui ne l’a pas empêché de recevoir l’insigne d’officier des Arts et des lettres de la part du ministre de la Culture Jacques Toubon en 1995, ni de recevoir le prix Renaudot essais en 2013.

Chronologie

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent