Attentats contre des églises et des hôtels au Sri Lanka

Attentats contre des églises et des hôtels au Sri Lanka

  • PLUSIEURS EXPLOSIONS • En quelques heures, dimanche 21 avril, jour de Pâques, plusieurs bombes ont explosé dans des hôtels de luxe et des églises remplies, dans la capitale du Sri Lanka Colombo et d'autres villes, tuant près de 300 personnes, dont plusieurs dizaines d'étrangers, américains, britanniques, dans un "torrent de sang". Un ensemble d'attaques, huit au total, "d'une magnitude inédite", selon un observateur sur place.

  • ATTENTATS ANTI-CHRETIENS ? • Dans ce pays aux multiples religions, les chrétiens représentent 7% des habitants, dont 1,2 million de catholiques. En frappant plusieurs églises, les terroristes, dont certaines images montrent l'action d'un kamikaze, ont fait rebondir le harcèlement contre la communauté chrétienne du pays, qui avait été touchée à une centaine de reprises sous diverses formes en 2017.

  • ENQUÊTE • Tandis que 24 personnes ont été interpellées, le gouvernement a accusé lundi un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama'ath (NTJ), d'être à l'origine des attaques suicides. Le NTJ avait fait, il y a dix jours, l'objet d'une alerte diffusée aux services de police.

Chronologie