#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

  • Au départ, l'affaire Weinstein • Le 5 octobre 2017, un article du New York Times, accuse le célèbre producteur hollywoodien Harvey Weinstein, notamment surnommé "Dieu" ou "le faiseur d'Oscars", de nombreux faits de harcèlement sexuel. Plusieurs femmes, parmi elles les actrices Ashley Judd et Rose McGowan dénoncent ses agissements, dont la profession était au courant depuis des années. Au niveau mondial, le scandale est énorme et illustre parfaitement le comportement de certains hommes, notamment ceux qui ont du pouvoir, envers les femmes.

  • Twitter comme une catharsis  • Dans le sillage du scandale Weinstein, le 13 octobre, la journaliste française Sandra Muller publie ce message sur Twitter : "#balancetonporc !! toi aussi raconte en donnant le nom et les détails un harcèlent sexuel que tu as connu dans ton boulot. Je vous attends". Un post qui va en générer des dizaines de milliers d'autres, dans lesquels des femmes dénoncent des harceleurs ou des violeurs.

  • Un phénomène de société • Comme une prise de conscience collective de cette souffrance des femmes, le hashtag #balancetonporc trouve des déclinaisons dans le monde entier. Pour beaucoup, il aide les victimes de harcèlement ou de viol à libérer leur parole et à briser l'omerta qui régnait jusque-là. A mesure que les langues se délient et que les témoignages se multiplient, même si certains craignent des dénonciations infondées, #balancetonporc semble avoir réveillé les consciences. Et, sans doute, fait changer la peur de camp.

Chronologie