L'affaire des bébés nés sans bras ou sans main

  • ANOMALIES • La détection ces dernières années de plusieurs cas de bébés nés malformés dans des périmètres restreints suscite l’inquiétude. Une enquête de l’agence Santé publique France est alors menée. Si celle-ci conclut, sans en identifier la cause, à un excès de cas en Bretagne et en Loire-Atlantique, la situation est d’abord jugée normale dans l’Ain.

  • REGISTRE • Les conclusions de l’enquête pour l’Ain sont contestées par le Remera, structure basée à Lyon qui avait donné l'alerte pour ce département. C'est l'un des six registres des malformations congénitales de France. Sa directrice générale, l'épidémiologiste Emmanuelle Amar, accuse Santé publique France d’erreurs de méthodologie.

  • ENQUÊTE NATIONALE • Qualifiant l’absence de réponse d’"insupportable", les ministres de la Santé et de l'Ecologie diligentent une nouvelle enquête, dont les résultats sont attendus fin janvier 2019. 11 cas supplémentaires sont à l'étude dans l'Ain. Une enquête va désormais être lancée dans toute la France.

Des cas oubliés de bébés nés malformés ? De nouvelles familles non-répertoriées se manifestent

Des cas oubliés de bébés nés malformés ? De nouvelles familles non-répertoriées se manifestent

Bébés nés sans bras : le vrai du faux

Bébés nés sans bras : le vrai du faux

Bébés nés sans main ou sans bras : les parents tirent la sonnette d’alarme

Bébés nés sans main ou sans bras : les parents tirent la sonnette d’alarme

Bébés malformés : onze nouveaux cas dans l'Ain ?

Bébés malformés : onze nouveaux cas dans l'Ain ?

Bébés nés sans main : la mère du petit Louis veut comprendre

Bébés nés sans main : la mère du petit Louis veut comprendre

Bébés nés sans main ou sans bras dans l'Ain : les familles veulent comprendre

Bébés nés sans main ou sans bras dans l'Ain : les familles veulent comprendre

Bébés malformés : y a-t-il eu une faille de communication ?

Bébés malformés : y a-t-il eu une faille de communication ?

Nouveaux cas de bébés nés sans bras : "On ne joue pas avec la rigueur scientifique", dénonce la lanceuse d'alerte Emmanuelle Amar

Nouveaux cas de bébés nés sans bras : "On ne joue pas avec la rigueur scientifique", dénonce la lanceuse d'alerte Emmanuelle Amar

Bébés nés sans main ou sans bras : un huitième cas dans l’Ain

Bébés nés sans main ou sans bras : un huitième cas dans l’Ain

Nouveaux cas suspects de bébés nés sans bras : une enquête nationale est en cours, annonce Santé Publique France

Nouveaux cas suspects de bébés nés sans bras : une enquête nationale est en cours, annonce Santé Publique France

Bébés nés sans main ou sans bras : "On se dit qu'il s'est passé quelque chose dans notre environnement", témoigne une famille

Bébés nés sans main ou sans bras : "On se dit qu'il s'est passé quelque chose dans notre environnement", témoigne une famille

Bébés nés sans main ou sans bras : Agnès Buzyn annonce une nouvelle enquête

Bébés nés sans main ou sans bras : Agnès Buzyn annonce une nouvelle enquête

Bébés nés sans main ou sans bras : avant de perdre son poste, la lanceuse l’alerte veut fédérer les victimes présumées

Bébés nés sans main ou sans bras : avant de perdre son poste, la lanceuse l’alerte veut fédérer les victimes présumées

Bébés nés sans main ou sans bras : scandale sanitaire ou affaire classée ?

Bébés nés sans main ou sans bras : scandale sanitaire ou affaire classée ?

Bébés nés sans main ou sans bras : la faute aux pesticides ?

Bébés nés sans main ou sans bras : la faute aux pesticides ?

Bébés nés sans main ou sans bras : Santé publique France confirme des "excès de cas" en Loire-Atlantique et en Bretagne

Bébés nés sans main ou sans bras : Santé publique France confirme des "excès de cas" en Loire-Atlantique et en Bretagne

Sept bébés nés sans bras ou sans main en quelques années autour d'un même village, un phénomène inexpliqué

Sept bébés nés sans bras ou sans main en quelques années autour d'un même village, un phénomène inexpliqué