Brexit : goodbye United Kingdom

  • L'INTERMINABLE FEUILLETON • Plus de trois ans et demi après le référendum entérinant le divorce, où en est le Royaume-Uni sur le chemin de la sortie d l'Union européenne ? Suite au départ de Theresa May, le 24 juillet, face aux régulières mises en échec de son parti devant les solutions qu'elle proposait, c'est son collègue conservateur Boris Johnson qui a repris le dossier au 10, Downing Street, faisant feu de tous bois pour accélérer la sortie britannique

  • ACCORD TROUVÉ... ET RATIFIÉ • Après des semaines de négociations, portant notamment sur le cas de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, l'UE et les dirigeants britanniques ont finalement réussi à s'accorder sur un texte de sortie, avant le 31 octobre. Un texte ratifié par le parlement britannique, sur le principe... mais pas voté. En effet, les députés ont, dans leur majorité, demandé un délai pour amender cet accord, le temps entre sa présentation et la date du 31 octobre étant trop court pour qu'ils s'en fassent une idée précise.

  • ÉLECTIONS LE 12 DÉBEMBRE • Face à cette situation, le Premier ministre n'a eu d'autre choix que de demander un délai supplémentaire à l'UE, qui a accepté de décaler la sortie... au 31 janvier. Une situation politique intenable pour Johnson, qui avait promis une sortie le 31 octobre. De quoi le pousser à provoquer des élections générales, au 12 décembre, en espérant obtenir une majorité pour son Brexit. Affaire à suivre.

Chronologie

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent