Pour certains chercheurs, l’effondrement du monde est irréversible. Regroupés sous le néologisme de "collapsologues", dérivé de "collapsologie", ces experts, venus de tous horizons et s’appuyant sur des travaux rigoureux, ont déjà anticipé la destruction de notre écosystème.