Crise diplomatique entre la France et l'Italie

Crise diplomatique entre la France et l'Italie

  • Salvini contre Macron • C'est une brouille qui dure depuis l'arrivée au pouvoir de la Ligue, formation politique d'extrême droite, au pouvoir, avec le Mouvement 5 Etoiles, en juin 2018. Une arrivée commentée par Emmanuel Macron comme le signe d'une "lèpre qui monte". De l'autre côté des Alpes, Matteo Salvini ne se prive pas de tacler "l'arrogance" d'Emmanuel Macron et démontre toute sa dureté en matière de politique migratoire, en s'opposant à la France sur la question de l'accueil de l'Aquarius, par exemple.

  • Les Gilets jaunes, accélérateur de tension • La brouille monte en intensité avec le mouvement des Gilets jaunes. Les deux adversaires jouent à fond l'opposition "nationalistes" contre "progressistes" en vue des européennes, et les dirigeants italiens, qui exigent de Paris l'extradition d'activistes italiens réfugiés en France, saluent le mouvement des Gilets jaunes et son appétence pour la démocratie directe.

  • Le climax de début février • Le bras de fer, qui tourne aussi sur la question de la ligne de TGV Lyon-Turin, devient particulièrement intense en février, après la visite du ministre de l'Economie Luigi Di Maio (5 Etoiles) à des Gilets jaunes. Une "provocation inacceptable", pour le quai d'Orsay, qui rappelle alors son ambassadeur à Rome, ce qui conduit Salvini et Di Mario à rappeler leur attachement à la France.