Des colis suspects menacent le camp anti-Trump

  • PREMIÈRE ALERTE • C'est le milliardaire George Soros, financier proche des démocrates et figure honnie de l'alt-right qui, le premier, reçoit un colis suspect à son domicile de Bedford, dans l'Etat de New York. Il est rejoint le lendemain par le couple Clinton, ancien président et ancienne candidate démocrate à la présidentielle. Et le surlendemain par l'ancien président Obama. A chaque fois, les colis sont détruits

  • MERCREDI, FOLLE JOURNÉE • Après Obama, c'est au tour de CNN de recevoir un colis, adressé à l'ex-directeur... de la CIA. Plus tard dans la journée, Eric Holder, ex-ministre de la Justice d'Obama, puis la représentante démocrate Maxine Waters sont à leur tour ciblés. Viendront, le lendemain, Joe Biden, ex-vice-président, puis l'acteur très anti-Trump Robert de Niro, le sénateur démocrate Cory Booker et l'ex-patron des renseignements James Clapper

  • ARRESTATION • Un homme est arrêté en Floride, vendredi 25 octobre. Cesar Sayoc, âgé de 56 ans. Grand admirateur de Trump, vouant visiblement une haine féroce aux démocrates, il est inculpé de cinq chefs d'accusation fédéraux. Il risque 48 ans de prison.