Attentat de Strasbourg : le suspect Cherif Chekatt abattu par la police

Attentat de Strasbourg : le suspect Cherif Chekatt abattu par la police

  • FUSILLADE • Mardi 11 décembre vers 20h, un homme ouvre le feu dans le quartier du célèbre marché de Noël. Trois personnes sont tuées, plusieurs autres blessées, dont certaines grièvement. Touché lors d'échanges de tirs avec des militaires de la force Sentinelle, le tireur parvient à prendre la fuite. Dès lors, les autorités lancent une chasse à l'homme pour le retrouver.

  • FICHÉ S • Identifié comme Cherif Chekatt, le suspect était un homme de 29 ans, originaire d'un quartier sensible de Strasbourg. Connu pour des faits de droit commun, il était fiché S pour radicalisation par la DGSI. Le matin de la fusillade, il devait être interpellé par la police pour une affaire de tentative de meurtre et d'extorsion. Sauf qu'à l'arrivée des forces de l'ordre à son domicile pour l'arrêter, le jeune homme n'était pas là.

  • ABATTU • Après plus de 50 heures de traque, le suspect numéro 1 Cherif Chekkat a été abattu par la police jeudi 13 décembre à 21 heures au sud du quartier de Neudorf à Strasbourg. Suite au signalement d'une témoin, affirmant avoir vu le suspect marcher avec difficulté, des équipes de police sont mobilisés pour tenter de l'appréhender. Vers 21 heures, une équipe de la police nationale le repère et tente de l'interpeller. Le suspect a alors essayé de s'enfuir et a tiré sur 3 fonctionnaires de police. Ils ont répliqué et l'ont abattu.

Chronologie